• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

Expérience esthétique et spirituelle chez Henri Michaux : la quête d'un savoir et d'une posture : essai

Résumé

A travers son exploration multiforme du voyage, de la rêverie, de la drogue et sa fascination pour la spiritualité universelle, Michaux est en quête d'un savoir poético-spirituel.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 1996
  • Notes
    • Bibliogr., 9 p.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 335 p. : ill., couv. ill. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-7384-4411-3
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • A travers son exploration multiforme du voyage, de la rêverie, de la drogue et sa fascination pour la spiritualité universelle, Michaux est en quête d'un savoir poético-spirituel.

      A bien des égards, expérience esthétique et expérience spirituelle s'avèrent chez lui complémentaires. L'écrire est un continuum, qui, "par des traits" et "la voie des rythmes", étend son champ en direction du graphisme, de l'idéogramme et de la peinture. Grâce à cette palette diversifiée, Michaux peut déployer les infinis tropismes de son très métamorphique "espace du dedans" son "terrain" de travail spirituel. Témoignant d'une aspiration à l'extase, d'une quête de "l'âme", cette oeuvre est aussi pratique de l'insubordination. Ainsi l'espace esthétique et spirituel de Michaux est d'une part animé par la conquête d'une terre intérieure, et engagé d'autre part dans un mouvement de fraternité, mais aussi de résistance contre "l'époque".

      La drogue est l'épisode central de cet itinéraire vers un savoir "musicien", parce qu'elle opère une transgression du moi et du corps, de l'esprit et de la réalité. Mais cette expérimentation des limites, qui rend le voyage vertical, inverse aussi les impostures et les malédictions de l'écriture. Parvenu à exprimer et à contrôler, à la manière d'un chamane, les énergies du corps intérieur, Michaux fait de la poésie et de l'art un moyen magique d'intervention pour acclimater l'altérité du réel.

      Aussi son combat "contre les formes" se métamorphose-t-il en savoir : savoir pour servir de passage entre les mondes, savoir en vue de renaissance - mais aussi savoir-vivre pour "époque de domination-subordination". L'expérience poétique et esthétique, où s'exprime une énergie tour à tour combative et contemplative, ne s'oppose pas à l'expérience intérieure chez Michaux : pratiquée comme un exercice spirituel, elle est, au contraire, sa "posture privilégiée".

      C.F.


  • Origine de la notice:
    • BN
  • Disponible - 840"19" MICH.H 5 FI

    Niveau 3 - Langues et littératures