• Aide

De la violence et des femmes

Livre

Résumé

Le thème de la violence des femmes, resté longtemps tabou, croisé avec celui, plus habituel, de la violence qu'elles subissent, peut être un moyen de renouveler l'histoire des femmes. Des historiennes, des anthropologues et des philosophes illustrent ici cette conviction.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 1997
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 201 p. ; 23 x 15 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-226-09381-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Aborder le thème de la violence des femmes, resté longtemps tabou, en le croisant avec celui, plus habituel, de la violence qu'elles subissent peut-il être un moyen de renouveler l'histoire des femmes ?

      Les historiennes, anthropologues et philosophes réunies autour de Cécile Dauphin et Arlette Farge partagent cette conviction. Saisis à leur plus haut degré de tension, les rapports entre les deux sexes en sont d'autant plus éclairés. Livrée à l'analyse historique, la brutalité, qu'elle soit celle de l'enlèvement, du viol, ou encore celle des Amazones mythiques ou des <> de la Révolution, révèle dans une société sous influence masculine une certaine étrangeté de la femme : elle est en même temps celle qui refuse la logique de la guerre, et donc de l'Etat, et celle qui surenchérit sur la violence des hommes pour manifester son exclusion.

      Pour aller plus loin qu'une approche de la <>, il fallait sortir du modèle trop figé du dominant/dominé, afin de rendre toute leur labilité aux formes de société. Mais également, pour écrire l'histoire de cette violence, il était nécessaire, face à la volonté de rupture de certains discours militants, de considérer la mixité comme toujours capable de s'ouvrir à d'autres possibles.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 300.1(091) DEL

    Niveau 2 - Sociologie, démographie