• Aide

La nation : la fin d'une illusion ?

Livre

  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2000
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-220-04726-1
  • Indice
    • 328 Géopolitique. Politique, études mondiales
  • Quatrième de couverture
    • La Nation la fin d'une illusion ?

      La libre circulation des hommes et des idées, la globalisation des économies, les échanges entre cultures sonnent-ils le glas des nations ? Inventées au XIXe siècle, en Europe et sur le même modèle, les mythologies nationales ont déchaîné les passions et les guerres au cours du siècle qui s'achève. Certains se gaussent aujourd'hui d'une nation idéale qui pourrait résoudre tous nos problèmes ; d'autres en revanche affirment qu'elle reste le seul espace démocratique possible.

      Les conflits récents, en Europe et dans le monde, ont montré que le discours nationaliste finit par renforcer les tenants d'une nation purifiée de ses éléments hétérogènes. Du Kosovo au Timor, la fièvre nationale sert l'exclusion de l'autre et la barbarie.

      Une société civile mondiale devrait fonder une citoyenneté délivrée des appartenances exclusives, s'appuyant sur la reconnaissance des identités individuelles et collectives et respectant les différences culturelles. Un droit international des citoyens prend peu à peu le pas sur les logiques étroites de la souveraineté des États-nations. Si des millions de personnes vivent déjà dans cet espace-monde, le dépérissement de l'État-nation n'est-il pas inéluctable ?


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 328 TOU

    Niveau 2 - Politique