• Aide

Le pouvoir gris : sociologie des groupes de pression de retraités

Livre

Résumé

S'interroge sur l'impact démocratique du pouvoir gris et examine les facteurs internes du développement des groupes revendicatifs de retraités. Aborde les effets directs et indirects des politiques publiques sur ces organisations, appréhende le pouvoir de ces groupes et ouvre une perspective générale sur les relations entre les retraités et leur pouvoir d'action sur la société.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2003
  • Notes
    • En appendice, choix de documents
    • Bibliogr. p. 499-512. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • IX-514 p. : graph., couv. ill. en coul. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-13-052571-7
  • Indice
    • 300.4 Sociologie de la vieillesse
  • Quatrième de couverture
    • Depuis les années 1980, les tensions sur les systèmes de retraite et de santé ont conduit des organisations de retraités à se constituer autour de la défense de leurs droits sociaux. En France et en Europe, on observe une radicalisation de leurs répertoires d'action (manifestations, procès, vote-sanction...). Certaines ont même fondé des partis politiques spécifiques. Doit-on, pour autant, y voir un péril démocratique? L'idée de l'émergence d'un "pouvoir gris" s'est progressivement diffusée. L'expression fait référence, par sa couleur, aux panthères grises, mouvement américain de défense des plus âgés. Mais plus généralement, le "pouvoir gris" renvoie à la force politique des retraités exprimée sous diverses formes (lobbying, campagnes de presse, actions sur les candidats...). Au-delà des peurs, l'auteur nous invite à découvrir l'univers de ces groupes de pression à travers leurs structurations et leurs stratégies d'influence. Ce livre révèle aussi de façon remarquable la relation complexe entre l'âge et le pouvoir dans la société contemporaine.


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 300.4 VIR

    Niveau 2 - Sociologie, démographie