• Aide

Kamal Joumblatt et le destin tragique du Liban

Résumé

K. Joumblatt est un symbole de la tragédie du Liban et de l'incompatibilité entre des structures religieuses claniques et un Etat démocratique moderne. Ancien élève des écoles chrétiennes, celui qu'on appela le seigneur Moukhatara, chef spirituel des Druzes, s'est heurté à cette contradiction. Non violent à ses débuts, il est devenu l'idéologue du socialisme libanais et le frère d'armes d'Arafat.


Couverture
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2003
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 448 p. ; 24 x 16 cm
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-226-14239-8
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : La vie et la mort de Kamal Joumblatt illustrent la tragédie du Liban, l'incompatibilité brutale entre des structures religieuses classiques et un État démocratique moderne. Ancien élève des écoles chrétiennes, le «seigneur de Moukhtara», chef spirituel des druzes, s'est fracassé contre cette contradiction. Adepte de la philosophie hindouiste de la non-violence, mais devenu l'idéologue du socialisme libanais (il est membre de l'Internationale socialiste) et le frère d'armes de Yasser Arafat, il a, dès son entrée dans la vie politique, engagé le combat contre le confessionnalisme de la société libanaise. Pièce essentielle du complexe échiquier libanais, il a contribué à faire et défaire présidents et gouvernements, participant à tous les grands débats, de la fin du mandat français à l'unité arabe dans le sillage de Nasser.
  • Disponible - 957.6 TIM

    Niveau 2 - Histoire