• Aide

L'Iran des réformes avec Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix

Livre

Résumé

En 2003, Shirin Ebadi, qui défend la cause des faibles dans un régime où les autorités religieuses sont toutes-puissantes, a reçu le prix Nobel de la paix. Cette juriste n'hésite pas à s'appuyer sur le Coran, un texte tout à fait compatible selon elle avec le respect des droits de l'homme.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Allemand
  • Description matérielle
    • 188 p. : couv. ill. en coul. ; 21 cm
  • Titre(s) en relation
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-914833-16-4
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • «Ce n'est pas seulement mon prix mais notre prix à tous. Il signifie que le Monde a entendu le désir des Iraniens de vivre dans une démocratie et dans le respect des droits de l'homme.»

      Shirin Ebadi

      Pour la première fois dans l'histoire, le prix Nobel de la paix a été attribué en 2003 à une femme musulmane. Cet événement est d'autant plus remarquable qu'il récompense l'engagement tenace et courageux de cette juriste, qui a défendu la cause des faibles au risque de perdre sa liberté, sinon sa vie, dans un régime où les autorités religieuses sont toutes puissantes.

      Katajun Amirpur, spécialiste de l'Islam, décrit comment Shirin Ebadi a décidé de se battre avec les propres armes de ses ennemis, le Coran, un texte tout à fait compatible pour elle avec le respect des droits de l'homme.

      Analysant le fonctionnement du système politique, l'auteur souligne les contrastes de cette société où les comportements sont étroitement surveillés et codifiés en public, tandis qu'à l'intérieur des maisons s'exprime beaucoup de liberté...


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 328(570) AMI

    Niveau 2 - Politique