• Aide

Vestiges archéologiques du Liban

Résumé

Décrit, d'une façon raisonnée, tous les sites archéologiques du Liban en proposant de nombreuses informations sur les monuments et le contenu des musées. La période traitée s'étend depuis les origines et le rayonnement phénicien jusqu'à la chute des Etats d'Orient en 1291, abordant ainsi l'époque islamique et les croisades.


Couverture
  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Autre(s) forme(s) de titre
  • Notes
    • Bibliogr. p. 214. Glossaire
    • SECUM = Association Sciences éducation culture en Méditerranée
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 215 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 28 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-7449-0459-7
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : L'HISTOIRE ANTIQUE DU LIBAN évoque un dynamisme et une puissance fondatrice dont la diversité ne cesse, aujourd'hui encore, de nous surprendre. Lié aux Phéniciens - ces marchands-voyageurs qui essaiment leurs comptoirs puis leurs cités d'un bout à l'autre de la Méditerranée, fondent Carthage ou inventent l'alphabet -, le Liban fut un creuset où se mêlèrent et s'épanouirent plusieurs civilisations. Songeons aux trésors égyptiens des tombes de Byblos, aux raffinements perses du sanctuaire d'Echmoun, au grand art sculptural des sarcophages hellénistiques de Sidon, aux somptueux édifices romains de Baalbek ou à la multitude des temples édifiés dans les montagnes de l'arrière-pays. Proche de la « Terre Sainte », le Liban fut aussi l'un des hautslieux du christianisme naissant, puis de la civilisation arabe qui vint parachever ce long brassage de cultures et ce continuel enrichissement.
  • Disponible - 705.76 BLA

    Niveau 3 - Arts