• Aide

Montréal interdite

Résumé

Montréal occupe une place particulière dans le Québec. Dénaturée et encerclée, la ville de Montréal est une terre insolite. Un siècle après son appropriation par les Québécois, la ville impose sa singularité étonnante. L'auteur montre que cet espace urbain est à la fois complice et en opposition avec le Québec.


Couverture
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 256 p. ; 18 x 11 cm
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-89578-053-6
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : Paru pour la première fois en 1978, peut être considéré comme un classique de sociologie urbaine sur Montréal. Ouvrage pionnier à cet égard, il a contribué à faire de la métropole québécoise un objet digne d'enquête et d'analyse, écrit Pierre Nepveu, dans sa préface, une ville «pensable». «Le livre, dit-il encore, me fit l'effet d'une révélation. Dans un vocabulaire nouveau pour moi et parfois déstabilisant, voici que se construisait une véritable interprétation de la ville, saisissant avec une perspicacité redoutable l'enjeu montréalais dans la culture et la société québécoises, au-delà de ce qui était devenu un cliché des années 1960: l'aliénation et l'exploitation des Canadiens français dans une ville dominée par le capital anglais. Non pas qu'Alain Médam fût aveugle à cet enjeu économique et ethnique, mais il leur donnait un horizon plus large. Il saisissait Montréal comme un noeud dans le Québec moderne, c'est-à-dire à la fois comme un obstacle et comme un foyer, une réalité émergente, impure, problématique, riche de potentialités. Il comprenait d'une manière fulgurante que Montréal était à la fois à côté et au centre du Québec et de son destin.»
  • Disponible - 309(714) MED

    Niveau 2 - Sociologie, démographie