• Aide

L'échec en politique

Livre

Résumé

La vie politique est cruelle : chaque élection apporte son lot de défaites et de déceptions. Et les battus retombent le plus souvent dans l'anonymat, à moins qu'ils ne trouvent le moyen de rebondir au fil des alternances. L'auteur consacre son essai à l'étude des perdants, et tente d'y voir une sorte de révélateur des traits profonds de notre système politique.


Couverture
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2005
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 121 p. ; 20 x 12 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-84242-177-9
  • Indice
    • 324 Partis et hommes politiques (France)
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : La vie politique est cruelle: chaque élection apporte son lot de défaites et de déceptions. Les battus retombent le plus souvent dans l'anonymat, à moins qu'ils ne trouvent le moyen de rebondir au fil des alternances. Le propos de ce livre est de braquer le projecteur sur les perdants, grands et petits. Qu'est-ce qu'un loser? Il ne s'agit pas de s'en tenir à un portrait psychologique du perdant, mais d'essayer d'y voir une sorte de révélateur des traits profonds de notre système politique. Presque rien n'a été écrit sur ce singulier phénomène de l'échec en politique. Les historiens et les politologues s'intéressent surtout aux vainqueurs et cherchent à discerner les forces montantes et les causes de la réussite. Or, paradoxalement, les Français, eux, ont une grande fascination pour les losers. Le cas Mendès-France est exemplaire: n'a-t-il pas tout gagné à perdre, lui si souvent défait, mais l'un des rares à faire figure de modèle pour les générations ultérieures. Une autre question qui nous intéresse pourrait se formuler ainsi: y a-t-il une vie après l'échec? Anecdotes, analyses viennent émailler ce petit essai de politique négative.
  • Disponible - 324 ABE

    Niveau 2 - Politique