• Aide

L'étendard en flammes

Livre

Résumé

En 1268, le dernier des Hohenstaufen, le prince Konrad, duc de Souabe, part en Sicile pour reconquérir le royaume de son père. Contre lui se dresse le duc d'Anjou soutenu par le pape. Abandonné par les nobles allemands, Konrad reste fidèle à sa mission, épaulé par ses proches et par les Gibelins italiens. L'étendard en flammes est celui des Hohenstaufen qu'il verra brûler dans un rêve prophétique.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2005
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Estonien
  • Description matérielle
    • 1 vol. (207 p.) : couv. ill. en coul. ; 23 cm
  • Titre(s) en relation
  • Genre
  • ISBN
    • 2-914833-41-5
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • En 1268, un garçon de seize ans part à la reconquête du royaume de son père disparu. Il est duc de Souabe, bientôt peut-être roi des provinces allemandes, ou empereur, comme son grand-père. C'est le dernier des Hohenstaufen. Contre lui se dresse le duc d'Anjou, soutenu par le pape, mais aussi l'égoïsme des nobles allemands qui désertent un à un l'expédition. Il échoue.

      En 1961, un écrivain estonien qui a fui son pays pendant la guerre, désertant l'armée allemande mais rejetant l'invasion soviétique, part à la reconquête de sa patrie, par les mots. Jamais nommée, l'Estonie est pourtant l'idéal lointain que poursuivent la douzaine de romans historiques écrits en exil par Karl Ristikivi (1912-1977), dont les sujets visibles parcourent l'Europe du deuxième millénaire.

      «Comme je n'avais rien à moi que je puisse présenter, j'ai emprunté. Au lieu de mon histoire personnelle perdue dans les confins, j'ai pris l'histoire de l'Europe. Parce que celle-ci ne va pas se mettre à protester : elle ne sait même pas que j'écris !»


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 887 RIST 4 PO

    Niveau 3 - Langues et littératures