• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

Le chemin de fer pour le Nord-Togo : histoire inachevée

Résumé

La colonisation allemande débuta la construction d'un chemin de fer qui devait atteindre le nord du Togo en 1908. Les Français reprirent le projet en 1923, mais ce projet s'arrêta en 1932 à cause d'un manque de finances. A la fin du XXe siècle, la république du Togo a cherché, sans succès, à reprendre les travaux.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2006
  • Notes
    • Bibliogr. p. 157-162. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (169 p.) : ill., couv. ill. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-296-01424-0
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Le chemin de fer plus que la route est un facteur très important pour le développement économique de tout pays ; ce que les Allemands ont montré au Togo en dotant très tôt ce protectorat de plusieurs voies ferrées. Ils ont construit le chemin de fer Lomé-Aného en 1905, celui de Lomé-Kpalimé en 1907 et, avant l'achèvement des travaux de ce dernier, ont décidé de continuer en construisant un chemin de fer longeant tout le Togo par le centre jusqu'à Bassar pour exploiter le gisement de fer de Banjéli.

      Le présent ouvrage a pour objectif de montrer pourquoi depuis 1908, malgré plusieurs tentatives pour l'achever, cet ouvrage n'a pas encore atteint son terminus pour permettre l'exploitation du minerai de fer. Il a atteint Akapamé, mais ne put continuer sur le nord en raison de la première guerre mondiale. En 1925, la France, qui prit la partie est du Togo allemand lors de son partage en 1920 avec l'Angleterre, veut achever sa construction. Les travaux, commencés effectivement en 1929, s'arrêtèrent en 1932 au village de Blitta pour raison de crise économique mondiale.

      En 1975, le Togo indépendant s'entend avec ses voisins du nord pour reprendre le projet et amener son chemin de fer jusqu'à Bamako au Mali. Beaucoup de rencontres et conférences eurent lieu ; mais à partir de 1982, l'on vit désormais le Togo seul continuer à parler de financement pour sa construction jusqu'à Kara avec embranchement sur Banjéli. Mais de nouveau rien n'y fit, malgré un important voyage du chef de l'État togolais en Allemagne en 1985 pour trouver de l'argent.


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 629.4 ALI

    Niveau 3 - Techniques