• Aide

Le traumatisme post-avortement

Livre

Résumé

s'appuyant sur des études récentes et sur les témoignages de femmes ayant subi une IVG, le docteur Allard expose les raisons, médicales et psychologiques, des difficultés à aider les femmes à se relever d'un avortement.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2007
  • Notes
    • En appendice, choix de documents
    • Bibliogr. p. 151-154
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (154 p.) : couv. ill. ; 21 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-7067-0504-5
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Beaucoup de femmes souffrent de troubles psychiques après une IVG. Mais, leurs témoignages, le plus souvent émouvants, ne suffisent pas à identifier l'ampleur et l'objectivité du traumatisme post-avortement. C'est tout l'intérêt de ce livre très bien documenté. Les rapports de cas très évocateurs, les références aux travaux anglo-saxons, qui sont très en avance sur nous dans ce domaine, pourront aider bien des personnes à se faire une opinion objective sur cette souffrance interdite.

      «Mon premier contact avec le syndrome post-abortif remonte à plus de vingt-cinq ans. C'était peu après la Loi Weil, une amie étudiante en médecine, jeune femme libérée, avait décidé d'avorter à la suite d'une grossesse non désirée. Lorsque je la revis quelques semaines plus tard, elle me confia : "C'est dur d'avorter !"»

      Mireille Robinson, psychiatre (Extrait de la préface)

      «C'est une expérience que j'aurais souhaité ne jamais connaître ... on souffre de trop, moralement et physiquement.»

      Sonia (Extrait de l'un des témoignages)


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 152.1 ALL

    Niveau 2 - Psychologie