• Aide

Arbres de mai : mai de l'élu(e) : quand l'arbre célèbre toujours le pouvoir et la vie

Livre

Résumé

Dans le Sud-Ouest, un arbre ébranché décoré d'un drapeau, le mai, est offert par les habitants d'une commune aux nouveaux élus. Enquête sur les origines de ce symbole, marque de l'autorité légitime, celle que l'on reçoit, celle que l'on donne, et le symbole du pacte d'échange complémentaire scellé entre celui qui a le pouvoir et ceux auprès desquels il va s'exercer.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2008
  • Notes
    • Bibliogr. p. 212-215
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 215 p. ; 24 x 17 cm
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-916512-05-1
  • Indice
    • 39(44) Anthropologie et ethnologie. France
  • Quatrième de couverture
    • D'où vient qu'en Corrèze et dans une grande partie des terres du sud, on plante toujours, pour honorer les nouveaux élus, un arbre ébranché décoré d'un drapeau, un « mai »

      Et d'où vient qu'en Lorraine et dans une grande partie des terres du nord, on plantait hier, dans la nuit du 1er mai, un arbre ébranché décoré d'un bouquet, un « mai », devant la maison des jeunes filles ?

      Pourquoi ? Depuis quand ? Et quel rapport ?

      Pour répondre à ces questions, c'est à un grand voyage que vous entraîne Marie-France Houdart. Avec elle, vous retournerez aux époques lointaines d'avant même l'agriculture, puis, aux temps de Babylone, de la Bible, des Grecs, des Celtes... Et vous verrez que, partout l'arbre est respecté, célébré : arbre de la connaissance, rameau des initiés, sceptre des rois, arbre de Noël, de la Liberté... Les anciens savaient pourquoi : unissant le ciel et la terre de sa cime à ses racines, reverdissant chaque printemps comme le signe que tout se renouvelle, la vie, l'amour, le pouvoir... permettant tout simplement la vie, il est potentiellement immortel (comme disent aussi les biologistes). Les hommes ont besoin des arbres, les arbres n'ont pas besoin des hommes.

      L'arbre, on le sait, reste aujourd'hui l'espoir de notre planète. Ecoutons-le, il a autorité. Célébrons-le, il est la vie. C'est ce que font depuis toujours les hommes quand ils plantent l'arbre de mai, pour les filles, pour les rois ou pour les élus, ou bien pour célébrer tout ce qui doit l'être.

      Alors, quand vous aurez lu ce livre, vous ne regarderez plus jamais les arbres de la même façon. Levez la tête. Dans les feuillages, vos ancêtres veillent.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 39(44) HOU

    Niveau 2 - Ethnologie