• Aide

Les chemins de l'école en Europe : réflexions pédagogiques

Livre

Résumé

Confrontation des manières d'enseigner et du traitement des questions éducatives importantes, comme celle de la relation avec les parents ou celle de la construction de l'autonomie des élèves, de la part de plusieurs enseignants du primaire dans plusieurs pays européens.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2008
  • Notes
    • Bibliogr. p. 243-244
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 244 p. ; 24 x 16 cm
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-296-05617-6
  • Indice
    • 37(4) Éducation, enseignement, philosophie de l'éducation. Europe
  • Quatrième de couverture
    • Au moment où les systèmes éducatifs européens se questionnent sur les performances des élèves à l'école primaire, il est important de définir clairement les contenus que ceux-ci apprennent dans les classes mais il est aussi essentiel de réfléchir aux méthodes des enseignants pour que les savoirs fondamentaux, qui sont la base de l'éducation scolaire, soient effectivement intégrés par chacun.

      Les chemins de l'école en Europe est un ouvrage écrit à partir de rencontres entre quinze enseignants, de différentes nationalités et issus des écoles européennes de Bruxelles. Ces enseignants ont échangé leurs pratiques sur des questions spécifiques de la pédagogie du primaire. La recherche-action-formation qui a constitué le cadre de ce travail a permis de montrer qu'au-delà de la seule comparaison - souvent utilisée lorsque l'on parle des systèmes éducatifs-, la mise en synergie des différences apporte des éléments d'enrichissement mutuel car les pratiques pédagogiques européennes convergent vers des finalités identiques.

      Cet ouvrage constitue donc un «cartable pédagogique», bien entendu non exhaustif, dans lequel sont décrites les diverses méthodes utilisées par des enseignants européens : pour concevoir une «leçon», pour enseigner les mathématiques, la lecture, pour évaluer, pour éduquer les comportements et enfin pour établir une communication avec les parents d'élèves.

      Pour chaque question étudiée, les auteurs ont établi des passerelles entre les différentes manières de faire et mis au jour des constantes, des oppositions lorsqu'il y en avait. La synthèse de ce travail coopératif montre que chaque enseignant évolue à l'intérieur de paradoxes liés aux besoins et aux attentes de nos sociétés démocratiques, ici ou là.

      Chantal Jollivet-Blanchard & Eric Blanchard, docteurs en Sciences de l'Education de l'ULP Strasbourg 1, rattachés au laboratoire CIVIIC de Rouen. Les co-auteurs sont actuellement enseignants formateurs dans le primaire. Ils s'intéressent à la question de la mise en réciprocité des savoirs du terrain et de la recherche. Leurs travaux leur ont permis de conceptualiser un modèle opératoire de coopération dans le cadre de la formation des enseignants et de co-analyse dans le cadre universitaire entre chercheurs oeuvrant sur un même objet d'étude.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 37(4) JOL

    Niveau 2 - Education