• Aide

Dictionnaire critique de l'acteur : théâtre et cinéma

Livre

Résumé

L'acteur est abordé dans ses composantes internes que sont la voix et le corps, mais aussi dans la direction d'acteur, l'interprétation et dans tout ce qui lui est extérieur et pourtant l'affecte et l'informe : la profession, les institutions, la mémoire culturelle, la société et ses valeurs, attentes, discours et phantasmes.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2012
  • Notes
    • Bibliogr. p. 245-247. Notes bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (265 p.) : couv. ill. en noir et en coul. ; 21 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-7535-2067-7
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Dictionnaire critique de l'acteur

      Théâtre et cinéma

      L'acteur se trouve examiné ici sous toutes les coutures, dans ses composantes internes (la voix, le corps), dans ses interfaces (la direction d'acteur, l'interprétation) ; en tenant compte aussi de tout ce qui l'affecte, l'informe ou le déforme : la profession, les institutions, la mémoire culturelle, la société avec ses valeurs, ses attentes, ses discours voire ses phantasmes. Plus de deux cents notices lui sont consacrées, dont la dimension varie avec l'importance du sujet (Stanislavski est plus étoffé que Cabotin, Direction d'acteur plus que Bankable).

      Le Dictionnaire de l'acteur est un dictionnaire de plus, mais qui tient à se démarquer des ouvrages du même genre. Ce n'est pas exactement un dictionnaire « amoureux », bien qu'on puisse le traiter comme tel sans pour autant le dénaturer. Ce n'est pas tout à fait un dictionnaire scientifique non plus. Au lieu d'inféoder l'étude de l'acteur à un seul savoir (la sémiologie, la sociologie, ou autre), il multiplie les angles d'attaque et les approches - des plus récentes (les Gender Studies) aux plus classiques (l'esthétique, l'analyse dramaturgique), des plus sophistiquées aux plus empiriques.

      Enfin et surtout, cet ouvrage n'est pas la juxtaposition d'un dictionnaire de théâtre et de son alter ego en cinéma, que l'on pourrait se contenter de lire séparément. Plutôt que bidisciplinaire, il se voudrait en effet interdisciplinaire ; plutôt que de donner lieu à des lectures cloisonnées, exclusives de l'autre (théâtre ou cinéma), il voudrait instaurer des lectures croisées, comparatives voire dialogiques.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 792(03) DIC

    Niveau 3 - Arts