• Aide

La cartographie numérique

Livre

Résumé

L'ouvrage vise à caractériser la carte numérique en ligne par rapport à ses formes précédentes, à travers son ouverture à de nouvelles professions et publics, mais également en fonction des modes d'approvisionnement en données spécifiques au web. A travers un cas d'étude (accident de la centrale de Fukushima), il précise l'utilisation de cartes lors d'une crise environnementale.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2014
  • Notes
    • Bibliogr. p. [163]-172. Notes bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (175 p.) : ill., cartes en noir et blanc, couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-1-78405-019-1
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • L'accès aux cartes numériques sur les réseaux s'accompagne de nouvelles manières de les créer et de les utiliser, qui nous invitent à nous interroger sur la définition même d'une cartographie.

      Cet ouvrage vise à caractériser la carte numérique en ligne par rapport à ses formes précédentes, à travers son ouverture à de nouvelles professions et de nouveaux publics, mais également en fonction des modes d'approvisionnement en données spécifiques au Web.

      Agrémenté d'un cas d'étude détaillé sur l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, il précise l'utilisation de cartes lors d'une situation de crise environnementale et informationnelle à travers la mobilisation d'un public en ligne. Cette analyse en deux temps révèle alors la nature hybride de la carte, à la croisée de la science et du politique.


  • Tables des matières
      • La cartographie numérique

      • Jean-Christophe Plantin

      • ISTE éditions

      • Introduction 9
      • Première partie. Genèse et propriétés de la cartographie en ligne 17
      • Chapitre 1. Un instrument de gestion de la complexité 19
      • 1.1. La carte comme technologie intellectuelle19
      • 1.1.1. Entre raison et déraison graphique20
      • 1.1.2. Le recueil des inscriptions22
      • 1.1.3. La gestion de la complexité23
      • 1.2. Un glissement dans les usages de la carte25
      • 1.2.1. De la carte topographique à la carte thématique25
      • 1.2.2. L'émergence de la représentation graphique de l'information26
      • 1.2.3. La carte des ingénieurs28
      • 1.2.4. La carte des médecins30
      • Chapitre 2. Des SIG aux cartes sur le Web 35
      • 2.1. La genèse d'une approche communicationnelle de la carte36
      • 2.1.1. Le design fonctionnel d'Arthur Robinson36
      • 2.1.2. La sémiologie graphique de Jacques Bertin37
      • 2.1.3. Map Communication Model38
      • 2.1.4. Au-delà du modèle télégraphique41
      • 2.2. La rencontre entre la notion de participation et la carte43
      • 2.2.1. Emergence et critique des SIG43
      • 2.2.2. Des PPGIS à la carte en ligne46
      • 2.2.3. La rencontre entre la carte et le Web48
      • Chapitre 3. Un acteur du Web de plateforme 51
      • 3.1. Architecture technique de la carte Web51
      • 3.1.1. Les premières cartes en ligne51
      • 3.1.2. API et mashup52
      • 3.1.3. Le Web de plateforme55
      • 3.2. Google Maps versus OpenStreetMap ?57
      • 3.2.1. La carte selon Google57
      • 3.2.2. Le positionnement d'OpenStreetMap59
      • 3.2.3. Entre opposition et influence60
      • Chapitre 4. Cartographie numérique et données en ligne 63
      • 4.1. Catégories et structuration de données64
      • 4.1.1. Données statiques67
      • 4.1.1.1. Texte en ligne et texte original67
      • 4.1.1.2. Open data68
      • 4.1.1.3. Données «brutes»69
      • 4.1.2. Données contributives70
      • 4.1.3. Données dynamiques73
      • 4.1.3.1. Web scraping73
      • 4.1.3.2. Flux RSS75
      • 4.1.3.3. API75
      • 4.2. Un bricolage expressif, technique et scientifique77
      • 4.2.1. Singulariser78
      • 4.2.2. Gérer la contingence81
      • 4.2.3. Garantir la validité84
      • 4.2.3.1. Enoncer les approximations84
      • 4.2.3.2. Enoncer les règles de modération des contributions86
      • 4.2.3.3. Déplacer le critère de fiabilité87
      • Deuxième partie. Pratiques de cartographie en situation de crise 89
      • Chapitre 5. La crise informationnelle suite à la catastrophe de Fukushima 91
      • 5.1. Les difficultés d'accès à l'information93
      • 5.1.1. Chronologie des événements93
      • 5.1.2. Le manque d'informations officielles94
      • 5.2. Les défauts des données de radiation publiées97
      • 5.2.1. Des documents disséminés et complexes98
      • 5.2.2. Des données non téléchargeables99
      • 5.2.3. Le manque de métadonnées temporelles99
      • 5.2.4. Des unités de mesure hétérogènes100
      • Chapitre 6. La réalisation des cartes de radiation 101
      • 6.1. La production des données de radiation103
      • 6.1.1. La production de données par compteurs Geiger104
      • 6.1.2. L'extraction des données de sites Web officiels105
      • 6.1.3. L'agrégation des différentes sources de données109
      • 6.2. Des positionnements différents par rapport aux sources112
      • 6.2.1. Utiliser les données alternatives112
      • 6.2.2. Utiliser les données officielles116
      • 6.2.3. Utiliser toutes les sources de données119
      • Chapitre 7. Circulation et utilisation des cartographies 123
      • 7.1. Les motivations des cartographes123
      • 7.1.1. Conférer une visibilité aux données124
      • 7.1.2. Défendre une position de neutralité125
      • 7.1.3. Constituer un moyen de pression127
      • 7.2. Agir à partir de la carte129
      • 7.2.1. Vérifier les données en temps de crise129
      • 7.2.2. Débattre des cartes à partir de leurs données132
      • 7.2.3. Intervenir sur un point de controverse134
      • Chapitre 8. Les formes de la mobilisation du public 139
      • 8.1. L'émergence d'un public en ligne139
      • 8.1.1. Le rôle des controverses dans la vie démocratique140
      • 8.1.2. L'engagement du public sur la question du nucléaire142
      • 8.1.3. Prendre en compte la matérialité des objets144
      • 8.1.4. Du «public fantôme» à l'«écume»146
      • 8.2. Un engagement ad hoc150
      • 8.2.1. Expression de soi contre ouverture des données151
      • 8.2.2. Un objectif et un horizon temporel limités153
      • 8.2.3. Des infrastructures particulières de données156
      • Conclusion 159
      • Bibliographie 163
      • Index 173

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 911.11 PLA

    Niveau 2 - Géographie, urbanisme