• Aide

Livre

Les monstres hybrides dans l'art médiéval

Résumé

Cet ouvrage étudie la présence des monstres dans l'art du Moyen Age. Apparaissant à profusion au sein des édifices religieux, sur les murs des églises, aux portails des cathédrales ou peints dans les enluminures des manuscrits, ils ne suggèrent pas nécessairement le mal. Le monstre, en tant que miroir d'un monde mystérieux, provoque crainte mais surtout émerveillement.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2014
  • Notes
    • Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (189 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 21 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-9542713-1-6
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Sculptés sur les murs des églises, aux portails des cathédrales, mais aussi peints dans les enluminures des manuscrits liturgiques et profanes, les monstres hybrides - figurations humaines et animales - apparaissent à profusion dans l'art du Moyen-Âge. Rendus visibles par ces artifices, ils finissent par exister aux yeux des hommes de ce temps. L'image sert la foi en leur existence, c'est la manifestation visible d'un monde invisible. L'adage contemporain : « Il faut le voir pour y croire » s'inverse pour la période médiévale : « Il faut y croire pour le voir ».

      La principale période étudiée se situe entre le Xle et le XIIIe siècle qui voit éclore les deux principaux courants artistiques du Moyen-Âge, l'art roman et l'art gothique.

      L'ouvrage est agrémenté de 126 dessins de l'auteur représentant des monstres issus de la statuaire et d'enluminures de manuscrits médiévaux.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 704-0 COU

    Niveau 3 - Arts