• Aide

Risques côtiers et adaptations de sociétés

Livre

Résumé

La complexité des écosystèmes marins nécessite l'utilisation de plusieurs indicateurs pour établir une évaluation d'écosystème. Présentation d'exemples variés de risques qu'ils soient chimiques, biologiques, climatiques ou liés aux événements extrêmes. Sont également analysés la vulnérabilité des écosystèmes, des ressources, du patrimoine et de la santé humaine.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2014
  • Notes
    • Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (359 p.-8 pl.) : illustrations en couleur, cartes ; 24 x 16 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-1-78405-002-3
  • Indice
    • 573.1(26) Protection de la nature, de la faune, de la flore. Écosystèmes océans. Mers
  • Quatrième de couverture
    • Scénarios climatiques ou socio-économiques, recherche d'indicateurs d'état, conception de stratégies ou de modèles d'adaptation et développement de systèmes originaux de surveillance sont autant d'éléments indissociables de l'étude des systèmes naturels. Mais pour une gestion durable des environnements marins, ces approches du risque et d'aide à la décision doivent être complétées par une analyse pertinente des aléas majeurs et une évaluation précise des services rendus par ces écosystèmes.

      Risques côtiers et adaptations des sociétés présente divers exemples et dimensions de risques, qu'ils soient chimiques, biologiques, climatiques ou liés aux événements extrêmes. Il analyse également, par réciprocité, la vulnérabilité des écosystèmes, des ressources, du patrimoine et de la santé humaine, dévoilant ainsi les faiblesses des secteurs économiques et sociaux.

      La série Mer et Océan propose une approche transversale du système océanique qui conduit à la gouvernance, à la gestion durable des ressources et à l'adaptation des sociétés.

      Les coordonnateurs

      Docteur ès sciences en sédimentologie et géochimie marines, André Monaco est également directeur de recherche émérite au CNRS. Il a obtenu le premier prix de la culture scientifique du MEN en 1999.

      Directeur de recherche, Patrick Prouzet s'est occupé de l'approche écosystémique à la direction scientifique de l'Ifremer. Dans le domaine des pêches, il a effectué des expertises sur la gestion des poissons amphihalins au niveau international.


  • Tables des matières
      • Risques côtiers et adaptations des sociétés

      • ISTE editions

      • Introduction 17
      • André Mariotti et Jean-Charles Pomerol
      • Chapitre 1. Des indicateurs pour l'évaluation des écosystèmes marins 21
      • Marie-Joëlle Rochet et Verena Trenkel
      • 1.1. Introduction21
      • 1.2. La démarche23
      • 1.2.1. Contexte : la gestion d'activités humaines dans les écosystèmes marins23
      • 1.2.2. Pourquoi a-t-on besoin d'indicateurs ?24
      • 1.2.3. Un cadre d'interprétation des indicateurs25
      • 1.3. Choisir des indicateurs28
      • 1.3.1. Indicateurs et objectifs de gestion28
      • 1.3.2. Les critères de choix29
      • 1.3.3. Choisir une série d'indicateurs cohérente30
      • 1.3.4. Listes d'indicateurs31
      • 1.3.5. Quelques exemples31
      • 1.4. Des indicateurs à l'évaluation d'écosystème33
      • 1.4.1. Points, états et directions de référence34
      • 1.4.2. Des connaissances et des données pour établir des points de référence35
      • 1.4.3. Points de référence et séries d'indicateurs37
      • 1.4.4. Domaines et directions de référence37
      • 1.4.5. L'évaluation intégrée d'écosystèmes38
      • 1.5. Vers l'avis pour la gestion42
      • 1.6. Les indicateurs en pratique44
      • 1.6.1. Programmes d'observation44
      • 1.6.2. Le calcul des indicateurs et de leurs tendances47
      • 1.7. Une brève synthèse en guise de conclusion48
      • 1.8. Remerciements49
      • 1.9. Bibliographie49
      • Chapitre 2. Les écosystèmes marins sous pressions toxiques 53
      • Véronique Loizeau et Marie-Hélène Tusseau-Vuillemin
      • 2.1. Introduction53
      • 2.2. Spécificités du milieu marin54
      • 2.2.1. La zone côtière55
      • 2.2.2. L'océan hauturier57
      • 2.3. Quelle est la réponse biologique des organismes aux contaminants ?59
      • 2.3.1. A l'échelle de la cellule60
      • 2.3.2. A l'échelle de l'individu62
      • 2.3.3. A l'échelle de la population65
      • 2.4. Conséquences des pressions toxiques sur les écosystèmes67
      • 2.4.1. Les relations interspécifiques68
      • 2.4.2. Contamination et impact sur la diversité génétique73
      • 2.4.3. Interactions hôte-parasite74
      • 2.4.4. Résilience et résistance75
      • 2.5. Les effets indirects de multiples facteurs de stress79
      • 2.5.1. Impact sur le devenir des contaminants80
      • 2.5.2. Effets des contaminants et du changement climatique sur les différents niveaux d'organisation du vivant81
      • 2.6. Conclusion84
      • 2.7. Bibliographie86
      • Chapitre 3. Vulnérabilité et résilience des estuaires à la contamination en antibiotiques et en bactéries antibiorésistantes : quel enjeu pour le futur ? 105
      • Fabienne Petit, Thierry Berthe, Hélène Budzinski, Roland Leclercq, Vincent Cattoir, Antoine Andremont, Kenny Oberlé, Anniet Laverman et Erick Denamur
      • 3.1. La contamination des eaux par les antibiotiques et les bactéries antibiorésistantes : une problématique d'écologie et de santé publique105
      • 3.2. La résistance bactérienne aux antibiotiques : un processus écologique global107
      • 3.3. Déterminisme et devenir de la contamination en antibiotiques et en bactéries antibiorésistantes en milieu estuarien : l'exemple de l'estuaire de Seine109
      • 3.3.1. L'estuaire de Seine : un des estuaires les plus anthropisés d'Europe109
      • 3.3.2. Déterminisme de la contamination en antibiotiques des sources à l'estuaire111
      • 3.3.3. Devenir des bactéries antibiorésistantes d'origine humaine118
      • 3.4. Les sédiments estuariens : un compartiment vulnérable ?122
      • 3.4.1. Le résistome des sédiments estuariens122
      • 3.4.2. Impact de la contamination en antibiotiques sur les communautés fonctionnelles des sédiments122
      • 3.5. Vulnérabilité et résilience du milieu estuarien123
      • 3.6. Remerciements124
      • 3.7. Bibliographie124
      • Chapitre 4. Risques microbiologiques côtiers et systèmes de surveillance 131
      • Patrick Monfort, Serge Morand et Murielle Lafaye
      • 4.1. Introduction131
      • 4.2. Risques et maladies infectieuses liés aux milieux littoraux132
      • 4.2.1. Agents pathogènes132
      • 4.2.2. Changement énvironnemental et modifications de l'environnement épidémiologique136
      • 4.2.3. Les conséquences en termes de nouveaux risques infectieux138
      • 4.2.4. Emergence : cas des vibrios pathogènes humains138
      • 4.3. Surveillance des paramètres-clés de l'environnement141
      • 4.3.1. Systèmes de mesures in situ142
      • 4.3.2. Systèmes de mesures par satellite143
      • 4.3.3. Quelques idées à retenir146
      • 4.4. Vers des systèmes de surveillance et d'alerte précoce appliqués à la télésurveillance des vibrios et des algues146
      • 4.4.1. Appréhender l'effet du changement global146
      • 4.4.2. Approche de «télé-épidémiologie»147
      • 4.4.3. Application à la télésurveillance des vibrios150
      • 4.4.4. Application à la télésurveillance des cyanobactéries152
      • 4.4.5. Intégration des modèles dans les systèmes de surveillance et d'alerte153
      • 4.5. Remerciements155
      • 4.6. Bibliographie156
      • Chapitre 5. Vulnérabilité, impacts et adaptation des zones côtières au changement global 161
      • Filipe Duarte Santos
      • 5.1. Introduction161
      • 5.1.1. Les zones côtières161
      • 5.1.2. Le changement global162
      • 5.2. Les zones côtières et les changements globaux systémiques et cumulatifs163
      • 5.3. L'impact du changement climatique sur les zones côtières165
      • 5.3.1. Scénarios socio-économiques et climatiques165
      • 5.3.2. Différentes échelles temporelles des impacts du changement climatique sur les zones côtières167
      • 5.3.3. La hausse du niveau moyen de la mer - Observations et projections169
      • 5.3.4. Autres impacts des facteurs climatiques sur les zones côtières177
      • 5.4. Impacts des changements globaux cumulatifs sur les zones côtières182
      • 5.5. Vulnérabilités des systèmes côtiers humains et naturels183
      • 5.6. L'adaptation des zones côtières aux changements environnementaux184
      • 5.6.1. Options et stratégies d'adaptation184
      • 5.6.2. Systèmes d'analyse des décisions, institutionnels et de gouvernance187
      • 5.6.3. La pratique de l'adaptation188
      • 5.6.4. Les coûts de l'adaptation189
      • 5.7. Bibliographie191
      • Chapitre 6. Le littoral entre nature et société, un patrimoine en mutation 197
      • Alain Miossec
      • 6.1. Introduction : le «patrimoine» littoral, un concept récent197
      • 6.2. Dynamiques littorales199
      • 6.2.1. Le système morphogénique littoral199
      • 6.2.2. Les «submersions marines»203
      • 6.3. Pressions anthropiques ou le littoral face à la pression humaine212
      • 6.3.1. La croissance démographique exprime l'attractivité croissante des littoraux212
      • 6.3.2. Des usages aux conflits d'usage213
      • 6.3.3. L'océan face à la modernisation de la pêche213
      • 6.3.4. Le littoral face à la montée du tourisme balnéaire214
      • 6.3.5. Le littoral et l'avant-côte face au déficit sédimentaire et à la demande croissante de sédiments216
      • 6.3.6. Le littoral face à la mondialisation des échanges217
      • 6.3.7. En guise de transition219
      • 6.4. Les modes de gestion pour préserver le littoral220
      • 6.4.1. Les étapes de la prise de conscience221
      • 6.4.2. Aux Etats-Unis, la mise en oeuvre du Coastal Zone Management Act221
      • 6.4.3. En France, la lente évolution d'une conception centralisée de l'aménagement du littoral222
      • 6.4.4. L'émergence d'une politique de gestion intégrée des zones côtières, du global au local (et vice versa)225
      • 6.5. Conclusion236
      • 6.6. Bibliographie237
      • Chapitre 7. De la vulnérabilité à l'adaptation au changement climatique : éléments de réflexion pour les sciences sociales 241
      • Alexandre Magnan
      • 7.1. Introduction241
      • 7.2. Autour du concept de vulnérabilité243
      • 7.2.1. L'évolution des conceptions de la vulnérabilité243
      • 7.2.2. Perturbation, territoire et vulnérabilité246
      • 7.3. Pour une approche globalé et systémique de la vulnérabilité au changement climatique253
      • 7.3.1. De la vulnérabilité aux changements environnementaux en général253
      • 7.3.2. Les six grands facteurs d'influence de la vulnérabilité257
      • 7.4. De la vulnérabilité à l'adaptation : le cadre théorique263
      • 7.4.1. Des relations dynamiques entre vulnérabilité et adaptation263
      • 7.4.2. L'adaptation, un concept en trois dimensions (processus, état, stratégie)265
      • 7.4.3. Penser en termes de trajectoires d'adaptation266
      • 7.5. Le cadre d'action : penser l'adaptation au carrefour de l'anticipation et de la résilience267
      • 7.5.1. Anticiper pour s'adapter268
      • 7.5.2. Rester ou devenir résilient269
      • 7.5.3. Le croisement entre anticipation et résilience270
      • 7.6. Conclusion271
      • 7.7. Bibliographie272
      • Chapitre 8. Approche anthropologique de la vulnérabilité et des aléas majeurs 275
      • Yoann Moreau
      • 8.1. Introduction275
      • 8.2. Définitions : environnement et milieu, risque et danger276
      • 8.3. Ambrym 1913279
      • 8.3.1. Le point de vue des colons280
      • 8.3.2. Le point de vue autochtone282
      • 8.3.3. Asymétrie des interprétations284
      • 8.3.4. Qu'est-ce qui fait catastrophe ?285
      • 8.4. Edo, 1855288
      • 8.4.1. Destructions des infrastructures gouvernementales et des greniers288
      • 8.4.2. Intégrer les flux de la mondialisation292
      • 8.4.3. Des victimes et des profiteurs293
      • 8.4.4. Des larmes et des rires294
      • 8.4.5. Synthèse295
      • 8.4.6. Conclusion : l'ambivalence fondamentale des catastrophes297
      • 8.4.7. Un outil d'analyse : l'idéogramme d'une catastrophe301
      • 8.4.8. Exemple302
      • 8.5. Tsunami ou raz-de-marée ?304
      • 8.6. Conclusion307
      • 8.7. Bibliographie308
      • Chapitre 9. Les services rendus par les écosystèmes marins : les évaluations économiques et leurs usages 311
      • Harold Levrel, Pedro Cabral, Océane Marcone et Rémi Mongruel
      • 9.1. Les services écosystémiques marins311
      • 9.1.1. Définition311
      • 9.1.2. Un bilan historique conduisant au constat d'une exploitation inefficiente des services écosystémiques313
      • 9.1.3. Application aux services écosystémiques marins315
      • 9.2. L'évaluation monétaire des services écosystémiques321
      • 9.2.1. Les raisons qui motivent des demandes d'évaluation monétaire321
      • 9.2.2. Les méthodes d'évaluation monétaire et leurs limites323
      • 9.3. L'évaluation monétaire des services écosystémiques : quelques résultats pour les écosystèmes marins328
      • 9.4. Les usages effectifs de l'évaluation des bénéfices associés aux services écosystémiques334
      • 9.4.1. Les usages attendus de l'évaluation monétaire334
      • 9.5. Une approche complémentaire : l'évaluation du coût de maintien des services écosystémiques336
      • 9.5.1. Les principes de l'évaluation336
      • 9.5.2. L'évaluation du coût de la dégradation de l'environnement dans la directive-cadre «Stratégie pour le milieu marin»337
      • 9.6. Vers des évaluations multicritères des services écosystémiques à partir d'une approche spatiale341
      • 9.6.1. L'évaluation spatiale intégrée des services écosystémiques marins et côtiers341
      • 9.6.2. L'évaluation spatiale intégrée des SE et des compromis associés à leur valorisation343
      • 9.6.3. Outils pour l'évaluation spatiale intégrée des services écosystémiques344
      • 9.7. Conclusion348
      • 9.8. Bibliographie348
      • Index 357

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 573.1(26) MON

    Niveau 2 - Sciences