• Aide

Le monde dans 100 ans : des économistes de renom prédisent l'avenir

Livre

Résumé

Dix scenarii proposés par des économistes donnent un aperçu de ce que pourrait réserver le XXIIe siècle sur le plan économique. Ils présentent l'avenir du marché du travail, des salaires, des inégalités sociales, de la croissance économique des pays émergents, des conséquences du changement climatique, etc., selon des perspectives contrastées allant de l'optimisme au pessimisme. ©Electre 2015


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2015
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Anglais
  • Description matérielle
    • 1 vol. (195 p.) : illustrations en noir et blanc ; 24 x 16 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-7178-6758-9
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Dans ce volume, des économistes de renom - comprenant des lauréats du prix Nobel ainsi que quelques lauréats pressentis - présentent leur vision de ce que pourrait être le monde du vingt-deuxième siècle.

      Dans un éventail de scénarii allant du plus optimiste au plus sombre, ces penseurs s'interrogent sur des thématiques comme les transformations du marché du travail et des salaires, la poursuite de l'accroissement des inégalités, la croissance économique de la Chine et de l'Inde, la répétition sans fin des cycles de crise et de (probable) reprise économique, les bienfaits de la technologie, les conséquences économiques de l'extrémisme politique ainsi que les effets de long terme du changement climatique.

      Par exemple, Daron Acemoglu propose une discussion approfondie sur la façon dont les tendances de fond du siècle précédent - inégalités de croissance, intégration technologique, rareté des ressources - pourraient se reporter dans le siècle prochain ; le prix Nobel 2013, Robert Shiller, propose une vision innovante des futurs modes de gestion des risques intégrant les technologies de l'information ; le prix Nobel 2012, Alvin Roth, projette sa théorie des marchés d'appariement dans le siècle futur en se concentrant sur la question des écoles, des emplois, du mariage et de la famille ainsi que de la médecine ; le prix Nobel 1987, Robert Solow, s'intéresse, entre autres sujets, à la question de l'abandon du travail salarié ; et Martin Weitzman considère la possibilité à la fois fascinante et inquiétante d'utiliser des techniques de géo-ingénierie pour lutter contre les effets irréversibles du changement climatique.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 338.5 MON

    Niveau 3 - Economie