• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

Nouveau dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire. Volume 1 , A-Bertauld (l'abbé)

Résumé

Somme encyclopédique de l'instruction primaire élaborée sous la IIIe République, qui expose les législations de l'enseignement, des éléments pratiques de pédagogie en même temps qu'elle livre un tableau de l'éducation en France et à l'étranger. L'édition de 1911 réunit les collaborations de personnalités académiques, universitaires, instituteurs, fonctionnaires, correspondants étrangers, etc. ©Electre 2016


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2016
  • Notes
    • La couv. porte en plus : "la bible des hussards noirs"
    • Rééd. de l'ouvrage publié en 1911. Texte intégral
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (493 p.) ; 23 cm
  • Collections
  • Titre(s) d'ensemble
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-36500-114-4
  • Indice
    • 37(03) Éducation, enseignement, philosophie de l'éducation. Dictionnaires, glossaires
  • Quatrième de couverture
    • La « Bible des hussards noirs »

      Pourquoi rééditer le Nouveau Dictionnaire de Pédagogie, coordonné par James Guillaume et dirigé par Ferdinand Buisson, et qui fut surnommé « La Bible des hussards noirs de la République Française » ?

      La réponse est dans la question.

      D'où vient notre « identité nationale » ? De cette étonnante capacité qu'a eue, pendant des décennies, notre école laïque à faire de tout enfant français un simple Citoyen, égal de tous ses pairs, membre d'une étrange patrie qui avait fait de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen un ciment national, et néanmoins universel.

      Deux versions du « Dictionnaire Buisson » ont vu le jour. La première en 1887, comportait quatre volumes. La seconde en 1911 (il y a 100 ans !) était faite d'un seul volume, de tirage réduit. Ses caractères nous sont aujourd'hui devenus difficilement lisibles...

      Pourquoi rééditer, en 2016, le Nouveau Dictionnaire de Pédagogie ?

      Peut-être, pour faire vite, parce que les principes de l'école laïque - indissociables de ceux de la République Française - sont en passe d'être détruits.

      Comment défendre des « acquis » sans en connaître la nature ?

      Comment parler de la « laïcité » sans avoir pris le temps d'en découvrir les acteurs ? Comment s'exprimer sur la « pédagogie » sans même en connaître la genèse ? Comment - et cela est plus grave - oser parler de la République Française en négligeant cette Bible des hussards noirs ?

      Face à cette ignorance trop fréquente - et parfois calculée - sans doute revenait-il à Théolib, dans son choix souverain de l'indépendance absolue à l'égard de toute institution, de redonner à lire, et à penser, cette Bible des hussards noirs, un texte fondateur de la République Française.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 37(03) BUI

    Niveau 2 - Education