• Aide

Nouveau dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire. Volume 6 , Jardin d'enfant[s]-logement des maîtres

Livre

Résumé

Somme encyclopédique de l'instruction primaire élaborée sous la IIIe République, qui expose les législations de l'enseignement, des éléments pratiques de pédagogie en même temps qu'il livre un tableau de l'éducation en France et à l'étranger. L'édition de 1911 réunit les collaborations de personnalités académiques, universitaires et instituteurs, fonctionnaires, correspondants étrangers, etc. ©Electre 2016


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2016
  • Notes
    • La couv. porte en plus : "la bible des hussards noirs"
    • Rééd. de l'ouvrage publié en 1911. Texte intégral
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (480 p.) ; 23 cm
  • Collections
  • Titre(s) d'ensemble
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-36500-119-9
  • Indice
    • 37(03) Éducation, enseignement, philosophie de l'éducation. Dictionnaires, glossaires
  • Quatrième de couverture
    • La « Bible des hussards noirs »

      Pourquoi rééditer le Nouveau Dictionnaire de Pédagogie, coordonné par James Guillaume et dirigé par Ferdinand Buisson, et qui fut surnommé « La Bible des hussards noirs de la République Française » ? La réponse est dans la question.

      Peut-être, pour faire vite, parce que les principes de l'école laïque - indissociables de ceux de la République Française - sont en passe d'être détruits.

      Comment défendre des « acquis » sans en connaître la nature ? Comment parler de la « laïcité » sans avoir pris le temps d'en découvrir les acteurs ? Comment s'exprimer sur la « pédagogie » sans même en connaître la genèse ? Comment - et cela est plus grave - oser parler de la République Française en négligeant cette Bible des hussards noirs ?

      Face à cette ignorance trop fréquente - et parfois calculée - sans doute revenait-il à Théolib, dans son choix souverain de l'indépendance absolue à l'égard de toute institution, de redonner à lire, et à penser, cette Bible des hussards noirs, un texte fondateur de la République Française.

      « Il faut donc que l'instituteur puisse être un maître de morale en même temps qu'un maître de langue ou de calcul, pour que son oeuvre soit complète. Il faut qu'il continue à avoir charge d'âmes, et à en être profondément pénétré. Il faut qu'il ait le droit et le devoir de parler au coeur aussi bien qu'à l'esprit, de surveiller dans chaque enfant l'éducation de la conscience au moins à l'égal de toute autre partie de son enseignement. Et un tel rôle est incompatible avec l'affectation de la neutralité, ou de l'indifférence, ou du mutisme obligatoire sur toutes les questions d'ordre moral, philosophique et religieux. » (Ferdinand Buisson, entrée Laïcité.)


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 37(03) BUI vol.6

    Niveau 2 - Education