• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Résumé

Remariée secrètement à son intendant après son veuvage, la duchesse d'Amalfi doit s'enfuir après cinq ans de bonheur, sans pouvoir éviter la vengeance de ses deux frères qui firent tuer son époux à Milan en 1513. Texte adapté pour la scène de cette tragédie jouée pour la première fois vers 1614, représentative de l'expression du tragique sanglant et de l'horreur dans le théâtre élisabéthain. ©Electre 2019


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2019
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Anglais
  • Description matérielle
    • 1 vol. (93 p.) ; 19 x 14 cm
  • Titre(s) en relation
  • Genre
  • ISBN
    • 979-10-94086-11-7
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • La Duchesse d'Amalfi

      À l'heure d'une prise de conscience collective violente mais nécessaire à propos du comportement d'une moitié de l'humanité contre l'autre, relire La Duchesse d'Amalfi se révèle bien à propos. La Duchesse, rôle principal d'une pièce qui porte son nom, est un personnage d'une grande liberté. Malgré le cadre misogyne du théâtre élisabéthain qui excluait les femmes des plateaux pour des questions de bienséance, le propos féministe de cette pièce est stupéfiant. Dominée par ses frères, manipulée par sa famille, contrainte à subir les choix des hommes qui l'entourent, torturée et assassinée pour avoir voulu vivre un amour interdit : la Duchesse d'Amalfi résiste et, en opposition à ce système patriarcal, fait le choix du défi, le choix de l'amour libre, le choix de la liberté malgré le danger. Ainsi, La Duchesse d'Amalfi contient son lot de révolutions qu'il faut savoir embrasser pour leur modernité mais, aussi, pour leur actualité : lutte des classes, libération de la femme vis-à-vis du pouvoir masculin et critique acerbe de l'Église catholique en tant qu'organe politique, inégalitaire et oppressif.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 820"16" WEBS 4 TR

    Niveau 3 - Langues et littératures