• Aide

Je veux me battre partout où il y a de la vie

Livre

Résumé

A travers des lettres et des textes de Rosa Luxemburg, Louis Aragon, Henri Barbusse et Angela Davis, se dessine le portrait d'une précurseure du féminisme international, Clara Zetkin (1857-1933), ancienne députée ayant milité pour l'accès du travail aux femmes, et à l'origine de la journée internationale du 8 mars. Avec des extraits de ses discours. ©Electre 2021


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2021
  • Contenu
    • En annexe, textes sur Clara Zetkin par Rosa Luxembourg, Henri Barbusse, Louis Aragon, Gilbert Badia et Angela Davis
  • Notes
    • Traduit de l'allemand
    • Chronol. Bibliogr. Index
    • Textes initialement publiés dans "Batailles pour les femmes" traduits par Gilbert Badia, Régine Mathieu et Jean-Philippe Mathieu puis entièrement révisés par Marie Hermann ; textes inédits en français traduits par Marie Hermann
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Allemand
  • Description matérielle
    • 1 vol. (251 p.) : ill. ; 20 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-490579-48-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • En plus d'être féministe, celle qui a inventé la Journée internationale des femmes, célébrée tous les 8 mars, était aussi révolutionnaire, pacifiste et antifasciste, députée pendant treize ans et amie fidèle de Rosa Luxemburg. Ce livre, coordonné et introduit par la journaliste Florence Hervé, rassemble des lettres, des discours et des textes théoriques, une biographie et des portraits par différents auteurs de celle qui voulait se battre « partout où il y a de la vie ».


  • Origine de la notice:
    • Abes ;
    • Electre
  • Disponible - 300.11(091) ZET

    Niveau 2 - Sociologie, démographie