• Aide

Au-delà de la critique… Approches tiers-mondistes et scènes internationales d’exercice du droit pénal

Article

dans Champ pénal/Penal field

Auteur(s) : Zoungrana, Wilfried


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2016-02-29
  • Notes
    • Les approches tiers-mondistes au droit international se sont révélées dans les deux dernières décennies comme un creuset riche d’interprétations et de réinterprétations du droit international et de ses relations complexes et multiples avec le fait colonial. Alimentées par un faisceau de courants éclectiques qui réunit le féminisme, le néo-marxisme, le post-colonialisme, le thème fédérateur de ces approches semble être celui du colonialisme et le rôle central que les auteurs des approches tiers-mondistes lui attribuent dans la genèse de la modernité et du système international actuel. L’un des acquis des approches tiers-mondistes est d’avoir permis de révéler le caractère eurocentré de l’historiographie du droit international et de jeter les bases d’une historiographie globale du droit international soucieuse du rôle des peuples non-européens dans sa genèse et son évolution. Le présent article reconnaît la contribution des auteurs tiers-mondistes dans le développement et l’articulation d’une critique tiers-mondiste mais interroge le rôle que ces approches du droit international peuvent jouer dans les processus internationaux de pénalisation. La proposition soutient que les acteurs des approches tiers-mondistes gagneraient à ne pas réifier la critique mais à engager leur expertise dans l’articulation de systèmes alternatifs pratiques. Considérant les processus internationaux de criminalisation, les approches tiers-mondistes ont un rôle positif à jouer dans la critique des processus actuels et dans l’élaboration de voies alternatives viables.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :