• Aide

Quête du présent dans le passé par un groupe de culture tibétaine au Sikkim (Himalaya oriental, Inde)

Article

dans Journal des anthropologues

Auteur(s) : Vandenhelsken, Mélanie


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2010-11-18
  • Notes
    • De jeunes membres d’un groupe de culture tibétaine du Sikkim appelé Bhotia fondèrent, au début des années 1990, des associations de « survivance » de leur culture. Leur projet est la réhabilitation de « traits culturels traditionnels » comme le tir à l’arc ou des rituels monastiques bouddhiques. L’intégration du Sikkim à l’Union indienne en 1975 et la chute de la monarchie qui en découla sont vues comme les principales causes de ce « déclin » de la culture bhotia. Les fondateurs de ces associations appartiennent à des clans qui ont un lien de parenté avec le clan royal selon le mythe de fondation du royaume sikkimais. À travers les activités associatives, ces jeunes gens mettent à l’index une modernité qu’ils revendiquent par ailleurs. Les nouvelles interprétations des pratiques qu’ils réhabilitent révèlent des tentatives de reconquête d’un statut social et de positionnement dans la société de marché à laquelle les événements de 1975 ont ouvert la porte. C’est dans un passé ré‑écrit que sont trouvés les moyens de se faire une place dans une société nouvelle.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :