• Aide

Sculptures vivantes : réception et recréation des danses indiennes en Occident (1900‑1939)

Article

dans Perspective


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2021-02-10
  • Notes
    • Le présent essai offre une vue d’ensemble de la réception des danses « indiennes » en Occident, en s’intéressant particulièrement à la recréation de ces traditions par le genre hindou sur la scène artistique parisienne. Apparues en Occident pendant la période couverte par cette étude, les danses hindoues furent principalement exécutées par des danseuses formées dans ce contexte, qui proposaient dans leurs répertoires éclectiques, destinés à un public occidental, des compositions inspirées des traditions de l’Asie du Sud et du Sud-Est. L’essai s’attache dès lors à analyser l’utilisation de l’art indien et du Sud-Est asiatique en tant que source d’inspiration de ces créations. Renvoyant au caractère ancestral et sacré des traditions dont s’inspiraient les danseuses hindoues, les œuvres d’art antique contribuèrent à légitimer leurs propositions chorégraphiques. Par ailleurs, les procédés et les mécanismes que mirent en place ces artistes étaient en phase avec le processus de renouvellement aussi bien de la danse que, plus généralement, de l’art du premier tiers du xxe siècle.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :