• Aide

Amélie Nothomb. Entretien avec Josyane Savigneau

Ecrire, écrire, pourquoi ?

Débat et enregistrement

  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2009-01-26
  • Notes
    • Amélie Nothomb est née en 1967 à Kobé au Japon. Sa famille fait partie de l'aristocratie belge. Fille d'ambassadeur, son enfance est rythmée par d'incessants déménagements au gré des affectations paternelles, de la Chine à la Birmanie, en passant par New York. Elle racontera une partie de son enfance dans ses romans "Métaphysique des tubes", "Le Sabotage amoureux" et "Biographie de la faim". Elle est profondément marquée par le Japon où elle a passé les cinq premières années de sa vie et où elle retournera après ses études pour travailler comme interprète, période qu'elle transposera dans ses romans "Stupeur et tremblements" et "Ni d'Ève ni d'Adam". Ce n'est qu'à l'âge de 17 ans qu'elle découvre la Belgique. Elle y fait des études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles. En 1992, elle publie chez Albin Michel son premier roman "Hygiène de l'assassin" qui connaît un énorme succès et sera adapté au cinéma. Se définissant elle-même comme une « graphomane malade de l'écriture », elle dit écrire trois romans par an pour n'en faire paraître qu'un, soit dix-sept romans à ce jour, autobiographiques ou purement fictionnels. Son oeuvre, traduite en quarante langues, est caractérisée par une profondeur alerte, un style romanesque et décalé à l'humour subtil qui place son lecteur directement face à ses pulsions intérieures.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 01:43
  • Sujet(s)
  • Droits
    • diffusion audio : en ligne ; diffusion vidéo : en ligne ; creative Common : Oui ; type consultation : streaming audio
  • Lieu de la manifestation
    • Grande salle, Centre Pompidou ;
    • Centre Pompidou
  • Résultat de :