• Aide

Espace et identité à la Martinique : paysannerie des Mornes et reconquête collective, 1840-1960

Livre

  • Éditeur(s)
  • Date
    • 1998
  • Notes
    • En appendice, choix de documents
    • Bibliogr. p. 277-288
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 298 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. ; 24 cm
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-271-05618-7
  • Indice
    • 39(809.8) Anthropologie et ethnologie. Petites Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Marie-Galante, Saint-Barthélemy, partie de Saint-Martin)
  • Tables des matières
      • Espace et identité à la martinique

      • Paysannerie des mornes et reconquête collective 1840-1960

      • Christine Chivallon

      • CNRS Editions

      • Introduction7
      • Première partie L'espace identitaire en question Éléments d'une problématique paysanne à la Martinique
      • Chapitre premier: Le monde paysan martiniquais ou l'espace et l'identité contestés13
      • Repères
      • - L'espace martiniquais13
      • - L'histoire de la formation sociale martiniquaise16
      • Débats et enjeux autour d'une présence paysanne récusée22
      • - Les incertitudes sur l'existence d'une paysannerie martiniquaise22
      • - Là où l'espace intervient30
      • Chapitre 2: Matérialisation de la recherche33
      • Dispositif de recherche33
      • - Que chercher?33
      • - La constitution du corpus de données35
      • Sources et méthodes pour la reconstitution de l'évolution des quartiers39
      • - La reconstitution de la propriété foncière du quartier Caplet depuis 182039
      • - La reconstitution du peuplement et des liens de parenté du quartier Caplet depuis 1840 à nos jours42
      • Deuxième partie Traces d'une histoire paysanne De la formation à la stabilisation des territoires paysans
      • Chapitre 3: Appropriation des terres et processus de territorialisation51
      • La situation antérieure à la création des territoires paysans51
      • - Caplet et sa région avant l'abolition de l'esclavage51
      • - La période d'incertitude après l'abolition59
      • La fondation des territoires paysans62
      • - Morcellement des habitations et acquisition des terres au Caplet62
      • - L'exemple de Beauvallon et la Tiberge64
      • Générations charnières, générations pionnières71
      • - Biographie de quatre familles pionnières71
      • - Les bases d'une collectivité nouvelle82
      • - Notes à propos de la mémoire paysanne85
      • Du Caplet à Jossaud: un projet en marche
      • Essai de généralisation aux autres quartiers89
      • - Mode général d'accession aux terres paysannes89
      • - Mode général de peuplement des quartiers paysans95
      • Chapitre 4: Le projet de s'inscrire dans la durée99
      • D'hier à aujourd'hui: éléments d'introduction sur l'histoire du quartier Caplet99
      • Des logiques démographiques et sociales tournées vers la durée102
      • - Dynamisme démographique et gestion des phénomènes de croissance102
      • - Les choix en matière d'organisation familiale113
      • Terres transmises et préservées: le tour de force foncier128
      • - La (fausse) tendance au morcellement128
      • - La transmission du patrimoine foncier et les solutions au morcellement excessif des terres131
      • - 1860-1988: l'enracinement dans le quartier ou ce que nous enseignent les traces143
      • Troisième partie D'une paysannerie dans l'univers des plantations L'appropriation de l'histoire via l'espace
      • Chapitre 5: L'antagonisme de deux logiques149
      • Les conditions de l'émergence d'une paysannerie dans une société de plantation149
      • - Le contexte abolitionniste et les facteurs permissifs d'une paysannerie149
      • - Le système de plantation menacé ou la nécessité de neutraliser le développement d'un groupe agraire nouveau153
      • La volonté totale de prolétariser le monde paysan156
      • - Les mesures prises après 1848: la répression au service de la prolétarisation face à la détermination paysanne156
      • - Le monopole de l'outil foncier: la marginalisation des territoires paysans158
      • - La concurrence des produits importés à la production paysanne pour le marché local172
      • L'existence d'une paysannerie comme résultat de la prise en charge d'un destin collectif173
      • - La mesure de l'intégration du monde paysan à la plantation173
      • - L'articulation de deux systèmes socio-économiques, rapports de force, et adéquation au modèle paysan178
      • Chapitre 6: L'espace maîtrisé183
      • Autour de la logique d'autosubsistance183
      • - Pouvoir vivre de terres exigües183
      • - Besoins, contraintes, aspirations: la difficile équation186
      • La terre pour produire et pour dire189
      • - L'usage de la terre: modèles d'utilisation du sol et pratiques culturales191
      • - Cosmogonie paysanne et écriture géosymbolique200
      • Le lien social restauré208
      • - L'importance de l'entraide économique208
      • - A propos du marché paysan212
      • Chapitre 7: Interprétations et prolongements de l'expérience des mornes219
      • Identité collective versus aliénation collective: À propos des thèses d'Édouard Glissant et de Francis Affergan220
      • Unité sociale versus "diversalité": À propos du roman "Texaco" de Patrick Chamoiseau229
      • Conclusion: Espace et identité à la Martinique235
      • Annexes241
      • Bibliographie277
      • Listes des tableaux, cartes, schémas et annexes289
      • Table des matières295

  • Origine de la notice:
    • BN
  • Disponible - 39(809.8) CHI

    Niveau 2 - Ethnologie