• Aide

Identité nationale et procréation au Brésil : sexe, classe, race et stérilisation féminine

Livre

Résumé

Étudie le lien entre la politique de procréation menée au Brésil et l'identité nationale. A partir d'une étude de terrain dans un hôpital-maternité de Rio de Janeiro observe les femmes qui ont fait le choix de la stérilisation.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Notes
    • Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 180 p. ; 22 x 14 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-7475-6311-1
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Le Brésil a longtemps été pensé comme un pays où le racisme n'existait pas. L'identité nationale brésilienne s'est en effet construite, à partir des années trente du XXe siècle, sur la «démocratie raciale» et la valorisation du métissage. Aujourd'hui, des perceptions nouvelles font apparaître le Brésil comme un pays où, en réalité, la «démocratie raciale» s'accompagne de racisme. Cet ouvrage propose d'interroger le rôle que la procréation a joué et joue encore dans la construction d'une identité nationale prise entre «démocratie raciale» et racisme.

      Valeria Ribeiro Corossacz, prenant comme terrain de recherche un hôpital-maternité de la banlieue de Rio de Janeiro, a interviewé des femmes qui ont opté pour la stérilisation, méthode très répandue au Brésil. Quelles sont les femmes qui choisissent la stérilisation, et pourquoi ? Quel est le poids des rapports sociaux de sexe dans le choix d'une méthode aussi définitive ? Quels rôles la classe et la couleur jouent-elles dans la gestion sociale de la reproduction ? Quels sont les liens établis entre la race, la classe, la nation, et la procréation, dans le projet de construction d'une nation moderne ? Autant de questions auxquelles l'auteur apporte des éléments de réponse en analysant les histoires reproductives de femmes stérilisées, blanches et noires, des classes populaires et moyennes.

      Valeria Ribeiro Corossacz est docteur en anthropologie sociale (EHESS de Paris et Université de Sienne, Italie). Ses travaux, sur lesquels elle a publié de nombreux articles, traitent des rapports entre racisme et sexisme dans l'identité nationale brésilienne et de leur impact sur le domaine de la santé reproductive.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 309(82) RIB

    Niveau 2 - Sociologie, démographie