• Aide

Construction de l'identité arabe américaine : entre invisibilité et mise en scène stratégique

Livre

Résumé

Tente de définir le groupe des Arabes Américains d'un point de vue sociologique en se basant sur une étude de cas à New York. Montre que les Arabes Américains balancent entre invisibilité et volonté de s'affirmer en tant que groupe identitaire, en fonction du contexte politique.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2005
  • Notes
    • Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 131 p. ; 22 x 14 cm
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-7475-7715-5
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Cet ouvrage, basé sur une étude sociologique menée dans la ville de New York, tente de répondre à la question de savoir qui sont les Arabes Américains. Les paradoxes concernant ce «groupe ethnique» sont nombreux : groupe perçu comme dangereux, redouté et fascinant à la fois, mais également particulièrement difficile à définir. Qui sont en effet les Arabes Américains ? Comment définir un Arabe Américain, si on ne peut mettre en avant ni la religion, ni la nationalité, ni même le continent d'origine, ni la langue, ni l'histoire ?

      Le groupe est présent et invisible dans l'imaginaire commun ; mais la mise en scène et la recherche d'invisibilité sont aussi les stratégies mises en oeuvre à l'intérieur du groupe, au niveau politique, social et culturel.

      En revenant sur des aspects de la scène sociale américaine, comme la catégorisation ethno-raciale, l'hyphenatisation, ou le lobbyisme ethnique, l'ouvrage analyse la construction identitaire d'un groupe qui doit faire face à ses complexités internes et lutter contre les stéréotypes dont il est afflubé.

      Alexandra Parrs est doctorante en sociologie à l'Université Paris 7, rattachée au laboratoire de l'URMIS. Sa thèse porte sur les organisations politiques arabes américaines. Elle habite Washington.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 300.71 PAR

    Niveau 2 - Sociologie, démographie