• Aide

Traiter le Parkinson : prise en charge globale et multidisciplinaire du patient parkinsonien

Livre

Résumé

Exposé de la prise en charge multidisciplinaire du patient parkinsonien sur le plan médical et sur le plan paramédical.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2010
  • Notes
    • Bibliogr. p. 403-429. Webliogr. p. 429. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (458 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-8041-6259-7
  • Indice
    • 616.781 Maladie d’Alzheimer et Maladie de Parkinson
  • Quatrième de couverture
    • Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson et des affections apparentées ?

      Comment prendre en charge le patient ?

      Quel est l'intérêt de la prise en charge globale, individuelle et multidisciplinaire ?

      Quels conseils peut-on donner aux patients, à leurs proches et soignants ?

      Bien connue pour ses aspects moteurs, la maladie de Parkinson ne possède à ce jour aucun traitement curatif. Après quelques années, la maladie se complique par l'apparition de symptômes non moteurs, de fluctuations de réponse et d'une plus grande sensibilité aux effets secondaires des médications spécifiques. À ce stade, peuvent également apparaître des fluctuations de la mobilité, des dyskinésies (mouvements involontaires), des symptômes axiaux (dysarthrie, dysphagie, troubles de l'équilibre et/ou sphinctériens, etc.) ainsi que des complications des systèmes digestif, urologique, rhumatologique, psychique, neurovégétatif, etc.

      Ces diverses complications engendrent un fardeau de plus en plus pénible à supporter pour le patient et ses proches. Une situation qui ne peut qu'interpeller les soignants et expliquer aisément la nécessité d'une prise en charge individuelle, globale et multidisciplinaire. Sans oublier les aspects d'éducation thérapeutique. Abordant de manière détaillée les différents angles de la maladie de Parkinson et les affections apparentées, Traiter le Parkinson relate l'expérience acquise par une structure spécialisée aux plans médical et paramédical, sans en oublier les aspects humains et de service.

      Cette nouvelle édition mise à jour est destinée à toutes les professions concernées par la maladie de Parkinson : médecins, infirmières, kinésithérapeutes, logopèdes, ergothérapeutes, nutritionnistes, psychologues, assistants sociaux, pharmaciens, etc. Il intéressera également les patients et leur entourage, par les nombreux trucs et astuces permettant d'améliorer le quotidien.


  • Tables des matières
      • Traiter le Parkinson

      • Prise en charge globale et multidisciplinaire du patient parkinsonien

      • Jean-Emile Vanderheyden et Dominique-Jean Bouilliez

      • de boeck

      • Charte des patients parkinsoniens9
      • Préface : Vers une multidisciplinarité des soins dans la maladie de Parkinson11
      • Remerciements13
      • Liste des auteurs15
      • Première partie
        Aspects fondamentaux17
      • Chapitre 1 Le syndrome parkinsonien : aspects physio-pathologiques, étiologiques et cliniques19
      • 1 Introduction au syndrome parkinsonien19
      • 2 La voie nigrostriée25
      • 3 La boucle cortico-striato-pallido-thalamo-corticale25
      • 4 Aspects étiologiques selon l'âge29
      • 4.1. Forme infantile du syndrome parkinsonien 29
      • 4.2. Parkinsonisme juvénile 31
      • 4.3. Entre 20 et 40 ans 31
      • 4.4. Entre 40 et 70 ans 31
      • 4.4.1 Le syndrome parkinsonien vasculaire32
      • 4.4.2 La paralysie supranucléaire progressive32
      • 4.4.3 L'atrophie multisystème33
      • 4.4.4 Dégénérescence cortico-basale33
      • 4.4.5 Complexe sclérose latérale amyotrophique, syndrome parkinsonien et démence34
      • 4.5 Syndrome parkinsonien tardif 34
      • 4.6 Syndrome parkinsonien accompagné de troubles cognitifs 35
      • 4.6.1 La démence à corps de Lewy disséminés35
      • 4.6.2 La maladie d'Alzheimer concernant un peu plus de 1 % de la population mais environ 20 % des plus de 80 ans35
      • 4.6.3 La maladie de Creutzfeldt-Jakob36
      • 5 Comment faire le diagnostic d'un syndrome parkinsonien ?36
      • 6 Évaluations du patient parkinsonien42
      • 7 Conclusions42
      • Chapitre 2 Les divers besoins du patient parkinsonien pour l'autonomie et la qualité de vie. Intérêts d'une prise en charge globale, pluridisciplinaire et coordonnée45
      • 1 Aspects fondamentaux45
      • 2 Historique de l'approche pluridisciplinaire47
      • 2.1 Mesurer l'intervalle entre les consultations 47
      • 2.2 Les patients parkinsoniens et leurs besoins sociaux 48
      • 2.2.1 Le patient parkinsonien établi48
      • 2.2.2 Le patient parkinsonien débutant49
      • 2.2.3 Les aspects positifs49
      • 2.2.4 Un impact médical certain50
      • 2.2.5 Pour conclure50
      • 3 Étude concernant la pénibilité de la maladie et les problèmes de la vie51
      • 3.1 Difficultés dans la vie journalière 51
      • 3.2 Difficultés émotionnelles 52
      • 3.3 En résumé 52
      • 4 Étude Compas concernant les conjoints des patients parkinsoniens52
      • 5 Le concept de qualité de vie du patient parkinsonien53
      • 6 Création d'unités de soins pour patients parkinsoniens55
      • 6.1 Historique de la création de l'Unité Parkinson de Montigny-le-Tilleul 56
      • 6.2 Buts 58
      • 6.2.1 A : Aider58
      • 6.2.2 I : Informer58
      • 6.2.3 D : Diagnostiquer58
      • 6.2.4 E : Écouter59
      • 6.2.5 R : Réhabiliter59
      • 6.3 Moyens 59
      • 6.4 Le mode de fonctionnement 60
      • 6.4.1 Aspects journaliers60
      • 6.4.2 Aspects hebdomadaires62
      • 6.4.3 Aspects mensuels63
      • 6.5 Développement des techniques de traitement par apomorphine 63
      • 6.6 Autres techniques 64
      • 6.7 Résultats et publications 64
      • 7 Conclusions70
      • Chapitre 3 Quel est le vécupar les patients et les proches ?73
      • 1 Le stade de début74
      • 2 Lors de la deuxième phase évolutive75
      • 3 La troisième phase évolutive75
      • Chapitre 4 Aspects cliniques et génétiques de la maladie de Parkinson79
      • 1 Présentation clinique de la maladie de Parkinson79
      • 2 Causes génétiques de la maladie de Parkinson80
      • 3 Attitude pratique en clinique quotidienne84
      • 3.1 Début de la maladie avant 50 ans 84
      • 3.2 Début de la maladie après 50 ans 84
      • Chapitre 5 Un tremblement n'est pas l'autre : apport de l'imagerie scintigraphique au diagnostic différentiel des troubles du mouvement85
      • 1 Introduction85
      • 2 Imagerie isotopique du système dopaminergique86
      • 2.1 Brève introduction générale à la médecine nucléaire 86
      • 2.1.1 Principes physiques de base87
      • 2.1.2 En pratique médicale87
      • 2.2 Imagerie isotopique du système dopaminergique 88
      • 2.2.1 Les radiotraceurs pré-synaptiques90
      • 2.2.2 Les radiotraceurs post-synaptiques92
      • 3 Imagerie par FP-CIT (ou DaTSCANTM)93
      • 3.1 Critères de remboursement 93
      • 3.2 Caractéristiques chimiques et pharmacocinétique en bref 94
      • 3.3 Interactions médicamenteuses 94
      • 3.4 Aspects pratiques de la scintigraphie par DaTSCANTM pour le patient 95
      • 3.5 Traitement et interprétation des images 96
      • 3.5.1 Analyse visuelle96
      • 3.5.2 Quantification97
      • 4 Imagerie des troubles du mouvement98
      • 4.1 Maladie de Parkinson idiopathique 98
      • 4.1.1 Définition98
      • 4.1.2 Symptomatologie98
      • 4.1.3 Imagerie98
      • 4.2 MPI versus tremblement essentiel 100
      • 4.2.1 Définition100
      • 4.2.2 Symptomatologie100
      • 4.2.3 Imagerie100
      • 4.3 Dystonie répondant à la L-DOPA versus Parkinson juvénile 101
      • 4.4 MPI versus syndromes parkinsoniens secondaires 101
      • 4.4.1 Définition101
      • 4.4.2 Symptomatologie101
      • 4.4.3 Imagerie102
      • 4.5 MPI versus Parkinson-plus 102
      • 4.5.1 MPI versus atrophie multisystémique102
      • 4.5.2 MPI versus paralysie supranucléaire progressive104
      • 4.5.3 MPI versus dégénérescence corticobasale105
      • 4.6 Pathologies démentielles 106
      • 4.6.1 Démence d'Alzheimer106
      • 4.6.2 Démence à corps de Lewy multiples (DCL)107
      • 5 Conclusions107
      • Deuxième partie
        Prise en charge pluridisciplinaire109
      • Chapitre 6 Les traitements médicamenteux de la maladie de Parkinson111
      • 1 Introduction111
      • 2 Aspects variables et individualisés du traitement médicamenteux114
      • 2.1 Absence de fluctuation 115
      • 2.2 Akinésie de fin de dose 115
      • 2.3 Phénomènes « on-off » 115
      • 2.4 Facteurs de variabilité d'origine environnementale 118
      • 3 Médications antiparkinsoniennes119
      • 3.1 Traitements substitutifs 119
      • 3.2 Les traitements médicamenteux de la maladie de Parkinson 119
      • 3.2.1 Les anticholinergiques119
      • 3.2.2 La L-Dopa122
      • 3.2.3 L'amantadine et l'effet anti-glutamate123
      • 3.2.4 Les agonistes dopaminergiques123
      • 3.2.5 Les ICOMT125
      • 3.2.6 Les IMAO-B126
      • 3.3 Les buts des traitements médicamenteux de la maladie de Parkinson 127
      • 3.3.1 Traitements neuropréventifs127
      • 3.3.2 Traitements neuroprotecteurs128
      • 3.3.3 Traitements régénérateurs128
      • 3.3.4 Traitements symptomatiques129
      • 3.4 La stimulation dopaminergique continue 135
      • 3.4.1 La stimulation dopaminergique non continue135
      • 3.4.2 Les techniques de stimulation (dopaminergiques) continues135
      • 3.5 Complications et pièges thérapeutiques 136
      • 3.5.1 Les complications motrices136
      • 3.5.2 Les complications tensionnelles136
      • 3.5.3 Les complications psychiques137
      • 3.5.4 Les pièges thérapeutiques les plus fréquents138
      • 6 Conclusions et perspectives141
      • Chapitre 7 Prise en charge de la maladie de Parkinson au stade de début145
      • 1 Signes précurseurs145
      • 2 Confirmation du diagnostic146
      • 3 Annonce du diagnostic146
      • 4 Aspects thérapeutiques du Parkinson débutant147
      • 5 Conclusions et perspectives149
      • Chapitre 8 Polymorphisme des périodes « off » dans la maladie de Parkinson. Aspects diagnostiques et thérapeutiques151
      • 1 Introduction151
      • 2 Caractéristiques cliniques des périodes « off »152
      • 2.1 Les fluctuations motrices 152
      • 2.2 Akinésie de fin de dose 153
      • 2.3 Dyskinésies de fin de dose 153
      • 2.4 Dystonie-off 153
      • 3 Classification des périodes « off » motrices mais aussi non motrices153
      • 3.1 Les périodes « off » de type moteur 154
      • 3.1.1 Blocage de début de dose154
      • 3.1.2 Akinésie de fin de dose encore appelée « wearing-off »154
      • 3.1.3 Phénomènes « on-off » prévisibles ou imprévisibles154
      • 3.2 Les périodes « off » de type non moteur 155
      • 3.3 Manifestations digestives 155
      • 3.4 Manifestations respiratoires 155
      • 3.5 Manifestations urologiques 156
      • 3.6 Manifestations cardiovasculaires 156
      • 3.7 Manifestations dysautonomiques au niveau cutané et/ou des muqueuses 156
      • 3.8 Manifestations cognitives et psychiatriques 156
      • 3.9 Manifestations sensorielles : visuelles ou auditives 156
      • 3.10 Manifestations sensitives 157
      • 3.11 Manifestations douloureuses 157
      • 4 Le freezing ou enrayage cinétique158
      • 5 Prise en charge spécifique et conclusions159
      • Chapitre 9 Approche actuelle dans le traitement chirurgical de la maladie de Parkinson163
      • 1 Historique163
      • 2 Indications164
      • 3 Évaluation préchirurgicale165
      • 4 Techniques chirurgicales165
      • 5.1 La stimulation cérébrale profonde 165
      • 5.2 La lésion cérébrale profonde 167
      • 5.3 La radiochirurgie par Gamma Knife 168
      • 5.4 Les greffes intracérébrales 169
      • Chapitre 10 Quelle rééducation fonctionnelle peut-on intégrer ?171
      • 1 Aspects fonctionnels171
      • 1.1 Les fondamentaux 171
      • 1.1.1 De la discipline en général171
      • 1.1.2 Spécificité de la kinésithérapie chez le patient parkinsonien (basée sur les principaux handicaps)171
      • 1.2 Développement des aspects interrelationnels de la kinésithérapie avec les autres professions de santé 172
      • 1.2.1 Les apports du kinésithérapeute172
      • 1.2.2 Les apports au kinésithérapeute173
      • 1.2.3 Limites de nos compétences174
      • 1.2.4 Aspects interrelationnels avec le malade174
      • 1.2.5 Aspects interrelationnels avec la famille174
      • 1.3 Objectifs et finalités des traitements entrepris 175
      • 1.3.1 À l'hôpital175
      • 1.3.2 Le patient parkinsonien jeune175
      • 1.3.3 Le patient parkinsonien âgé175
      • 1.4 Les aides techniques pour patients parkinsoniens 177
      • 1.5 Affections concomitantes et maladies associées 178
      • 1.5.1 Les problèmes orthopédiques178
      • 1.5.2 Les problèmes neurologiques178
      • 1.5.3 Les problèmes respiratoires178
      • 1.6 Conclusion 181
      • 2 Aspects médicaux. La kinésithérapie du patient parkinsonien se doit d'être raisonnable et raisonnée !182
      • 2.1 Mobilisations 183
      • 2.2 Kinésithérapie 183
      • 2.3 Cas particuliers 186
      • 2.4 Prescription raisonnable et raisonnée 187
      • 2.5 Les mécanismes d'action 187
      • 2.6 Le « Think Big » 188
      • Chapitre 11 La place de l'ergothérapeute191
      • 1 Les aspects fondamentaux de la discipline191
      • 1.1 Présentation 191
      • 1.2 Moyens 192
      • 1.2.1 L'activité192
      • 1.2.2 Les aides techniques192
      • 2 Les aspects fondamentaux de l'ergothérapie chez le patient parkinsonien193
      • 3 Les aspects interrelationnels194
      • 3.1 Avec les autres intervenants de santé 194
      • 3.2 Avec le patient et sa famille 195
      • 4 Les objectifs195
      • 4.1 À l'hôpital 195
      • 4.1.1 Chez le sujet âgé195
      • 4.1.2 Chez le sujet jeune196
      • 4.1.3 Chez le patient tremblant197
      • 4.1.4 Chez le patient akinétique197
      • 4.1.5 Implications dans les Activités de la Vie Quotidienne (AVJ)198
      • 4.2 Au domicile 200
      • 4.2.1 Les principes200
      • 4.2.2 Quelques trucs200
      • Chapitre 12 De la communication à la nutrition, les apports de la logopédie203
      • 1 Introduction203
      • 2 La dysarthrie et les troubles du débit élocutoire204
      • 2.1 Voile du palais 204
      • 2.2 Mâchoires 204
      • 2.3 Les lèvres 205
      • 2.4 La langue 205
      • 2.5 Désordres moteurs en parallèle 205
      • 2.5.1 Blocage ou freezing206
      • 2.5.2 Tachyphémie206
      • 2.5.3 Bradylalie206
      • 2.5.4 Palilalie206
      • 2.5.5 Bredouillement206
      • 3 La dyspneumie206
      • 3.1 Hors phonation 207
      • 3.2 En phonation 207
      • 4 La dysphonie208
      • 4.1 Particularités musculaires 208
      • 4.2 Trois paramètres vocaux modifiés 208
      • 4.2.1 L'intensité vocale208
      • 4.2.2 La hauteur vocale208
      • 4.2.3 Le timbre vocal209
      • 5 La dysgraphie209
      • 6 La posture et le maintien209
      • 7 La dysphagie210
      • 7.1 En phase buccale 211
      • 7.1.1 Le bavage et les troubles de déglutition de la salive211
      • 7.1.2 L'allongement du temps des repas211
      • 7.1.3 La diminution des quantités ingérées devant les difficultés rencontrées211
      • 7.1.4 Les sensations de blocage cervical211
      • 7.1.5 Régurgitation buccale ou nasale211
      • 7.1.6 Des tremblements212
      • 7.2 Au cours de la phase pharyngée 212
      • 7.3 Pendant le transport oesophagien 212
      • 8 Troubles de la gestualité et de la mimique213
      • 9 Quelle rééducation ?214
      • 9.1 Trois stades d'évolution 214
      • 9.1.1 La lune de miel214
      • 9.1.2 La maladie installée214
      • 9.1.3 La perte d'autonomie215
      • 9.2. La rééducation 215
      • 9.2.1 Principes de travail215
      • 9.2.2 La phase de « lune de miel »216
      • 9.2.3 Stade de la maladie installée218
      • 9.2.4 Phase de la perte d'autonomie219
      • 10 Conclusions219
      • Chapitre 13 Les aspects infirmiers intégrés dans la prise en charge multidisciplinaire du patient parkinsonien221
      • 1 Aspects fondamentaux221
      • 1.1 De la discipline (nursing) en général 221
      • 1.2 Spécificité de la discipline chez le patient parkinsonien 221
      • 1.2.1 Favoriser l'autonomie221
      • 1.2.2 Les besoins vitaux222
      • 1.3 Quelques aspects infirmiers de la prise en charge multidisciplinaire 222
      • 1.3.1 Vigilance spécifique aux patients parkinsoniens222
      • 1.3.2 Les actes techniques particuliers223
      • 2 Aspects positifs de la collaboration du nursing avec les autres disciplines223
      • 2.1 Ce que l'infirmière peut apporter 223
      • 2.1.1 Véhiculer les informations223
      • 2.1.2 Percevoir de petits changements224
      • 2.1.3 Communiquer224
      • 2.1.4 Mise en route des traitements224
      • 2.2 Ce que les autres intervenants apportent 224
      • 2.3 Ce que nous attendons des autres intervenants et les limites de nos compétences infirmières 227
      • 2.3.1 La kinésithérapie227
      • 2.3.2 L'ergothérapie228
      • 2.3.3 La diététicienne228
      • 2.3.4 Les médecins229
      • 2.3.5 Le logopède229
      • 2.3.6 Le psychologue230
      • 2.3.7 L'assistant(e) social(e)230
      • 2.3.8 La pharmacie231
      • 3 Objectifs et finalités231
      • 3.1 À l'hôpital 231
      • 3.1.1 Chez le patient âgé231
      • 3.1.2 Le jeune patient parkinsonien232
      • 3.2 Retour à domicile 233
      • 3.3 La prise en charge pluridisciplinaire 233
      • 3.4 Comment aborder le patient parkinsonien ? 234
      • 3.5 Applications pratiques de l'apomorphine 234
      • 4 Traitement du Parkinson avancé par l'installation directe de L-Dopa au niveau de l'intestin grêle (technique Duodopa)237
      • 6 Conclusions239
      • Chapitre 14 Approche nutritionnelle liée à la maladie de Parkinson241
      • 1 Introduction241
      • 2 Les complications liées à la maladie de Parkinson243
      • 2.1 Interaction médicament-aliments 243
      • 2.2 La dysphagie 246
      • 2.2.1 De manière générale246
      • 2.2.2 Le rôle de la diététicienne247
      • 2.2.3 Quand les risques de fausses routes ou de déshydratation chronique deviennent trop fréquents248
      • 2.3 La constipation 248
      • 2.4 La vidange gastrique 249
      • 2.5 Hyposialorrhée 249
      • 3 Conclusion250
      • Chapitre 15 L'accompagnement psychologique253
      • 1 Introduction253
      • 2 Les troubles psychoaffectifs254
      • 2.1 Les symptômes classiques 254
      • 2.2 Les symptômes particuliers 254
      • 2.2.1 Le vécu ambivalent254
      • 2.2.2 Les sentiments de révolte255
      • 2.2.3 La différence255
      • 2.2.4 La notion du temps256
      • 2.2.5 L'émotivité256
      • 2.2.6 La perte du MOI256
      • 2.2.7 Les angoisses257
      • 3 Prise en charge psychologique257
      • 3.1 Des détresses distinctes 257
      • 3.2 Deux processus de comparaison 258
      • 3.3 Évaluation positive 258
      • 3.4 Accompagnement 259
      • 3.5 Conclusion 260
      • 5 Quelques mots sur la multidisciplinarité260
      • Chapitre 16 La psychothérapie du patient parkinsonien par l'approche sophrologique et sexologique261
      • 1 Introduction261
      • 2 La psychothérapie peut-elle améliorer la qualité de vie du patient et de son entourage ?262
      • 2.1 Exemples de patterns de vie positifs 262
      • 2.2 Tentative de compréhension du comportement humain dans la maladie de Parkinson 263
      • 2.2.1 Schéma263
      • 2.2.2 Les capacités263
      • 2.2.3 Les critères264
      • 2.2.4 Les croyances265
      • 2.2.5 L'identité265
      • 2.2.6 Le sens de la vie266
      • 3 Pratiques thérapeutiques267
      • 3.1 La sophrologie 267
      • 3.1.1 Définition267
      • 3.1.2 Champ d'action de la sophrologie268
      • 3.2 La sexologie 270
      • 3.2.1 De quoi parle-t-on ?270
      • 3.2.2 Sophronisations et PNL270
      • 3.2.3 La sexo-corporelle (Jean-Yves Desjardin, Montréal)271
      • Chapitre 17 Les traitements complémentaires et alternatifs275
      • Chapitre 18 Complications digestives de la maladie de Parkinson281
      • 1 Introduction281
      • 2 Physiopathologie de l'atteinte digestive281
      • 2.1 Système nerveux et tube digestif 281
      • 2.2 Lésions des cellules ganglionnaires et corps de Lewy 282
      • 3 Revue des symptômes digestifs de la maladie de Parkinson283
      • 3.1 Aspect nutritionnel 283
      • 3.2 L'excès de salive 284
      • 3.3 La dysphagie 284
      • 3.3.1 Physiologie284
      • 3.3.2 Dysphagie oro pharyngée285
      • 3.3.3 Dysphagie oesophagienne286
      • 3.3.4 Traitements287
      • 4 Les troubles de la vidange gastrique287
      • 4.1 Fréquence et symptômes 287
      • 4.2 Physiopathologie 288
      • 4.3 Traitements 289
      • 5 Le dysfonctionnement de l'intestin grêle290
      • 6 Constipation et troubles de l'exonération290
      • 6.1 Fréquence et clinique 290
      • 6.2 Physiologie 290
      • 6.3 Physiopathologie 291
      • 6.3.1 Facteurs généraux influençant la constipation291
      • 6.3.2 Ralentissement du temps de transit colique292
      • 6.3.3 Troubles de l'exonération292
      • 6.4 Traitements 293
      • 6.4.1 Mesures générales293
      • 6.4.2 La kinésithérapie spécialisée de revalidation pelvienne293
      • 6.4.3 Traitements spécifiques293
      • Chapitre 19 Douleurs ostéo-articulaires et maladie de Parkinson295
      • 1 Introduction295
      • 2 Parkinson et douleur295
      • 3 Arthrose et parkinson296
      • 4 Rachis et Parkinson296
      • 4.1 Les dorsolombalgies 297
      • 4.2 L'enraidissement rachidien 297
      • 4.3 La camptocormie (Djaldetti, 1999) 297
      • 4.4 L'arthrose lombaire 297
      • 4.5 Une autre cause de douleur est le tassement vertébral 298
      • 5 Ostéoporose et Parkinson298
      • 6 Traitement du malade parkinsonien299
      • 6.1 Le traitement de la douleur 299
      • 6.2 Traitement de la gonarthrose 299
      • 6.3 Traitement de la lombalgie 300
      • 6.4 Traitement de l'ostéoporose 300
      • 7 Conclusion301
      • Chapitre 20 Parkinson et urologie303
      • 1 Généralités303
      • 1.1 Introduction 303
      • 1.2 Classification des troubles mictionnels d'origine neurologique 304
      • 1.2.1 Classification neurologique304
      • 1.2.2 Classification fonctionnelle304
      • 1.2.3 Classification neuro-urologique304
      • 1.3 Incontinence et âge 305
      • 2 Physiopathologie305
      • 2.1 Parkinson et troubles mictionnels 305
      • 2.2 Étude urodynamique 306
      • 3 Traitement308
      • 3.1 Anticholinergiques 308
      • 3.2 Apomorphine et autres agonistes dopaminergiques 308
      • 3.3 Toxine botulique 308
      • Chapitre 21 Le patient parkinsonien gériatrique309
      • 1 Introduction309
      • 2 Les différents types de Parkinson rencontrés en gériatrie309
      • 2.1 Le Parkinson idiopathique vieilli 309
      • 2.2 Le parkinsonisme d'apparition tardive 310
      • 3 Pièges diagnostiques (Lichter, 1998)311
      • 3.1 La présentation clinique des effets du vieillissement lui-même peut ressembler au Parkinson 311
      • 3.2 Le tremblement essentiel sénile 311
      • 3.3 La spasticité pyramidale 312
      • 3.4 La dépression 312
      • 4 Le patient gériatrique : le syndrome de fragilisation (Roubenoff, 1996)312
      • 5 Le patient parkinsonien âgé en milieu institutionnel et gériatrique314
      • 5.1 Caractéristiques des patients parkinsoniens en maison de repos ou hospitalisés 314
      • 5.2 Caractéristiques des patients parkinsoniens dans un service aigu de gériatrie 315
      • 5.3 Prise en charge 318
      • 5.3.1 Le parkinsonisme médicamenteux318
      • 5.3.2 La prévention de la déshydratation318
      • 5.3.3 La prévention de la constipation319
      • 5.3.4 Les risques de chute319
      • 5.3.5 La polymédication319
      • 5.3.6 Les escarres319
      • 5.3.7 L'état confusionnel319
      • 5.4 Atteinte fonctionnelle du patient parkinsonien hospitalisé 320
      • 5.4.1 Les échelles d'évaluation320
      • 5.4.2 Les valeurs moyennes de la population étudiée321
      • 5.4.3 L'évaluation globale gériatrique322
      • 6 Troubles de la régulation thermique324
      • 7 L'intérêt d'une prise en charge pluridisciplinaire du patient parkinsonien gériatrique325
      • 8 Conclusion326
      • Chapitre 22 Prise en charge des complications neuro-psychiatriques et des troubles du sommeil dans la maladie de Parkinson329
      • 1 Introduction329
      • 2 L'évolution démentielle330
      • 3 Les troubles cognitifs sans démence331
      • 4 Les troubles affectifs et particulièrement la dépression332
      • 5 Le delirium335
      • 6 Les hallucinations336
      • 7 Les troubles du sommeil et de l'éveil336
      • 7.1 Hyposomnie (parfois seulement 2 à 4 heures) 337
      • 7.2 Mouvements périodiques du sommeil et hypopnées du sommeil 337
      • 7.3 Les troubles du sommeil induits par les médicaments 338
      • 7.4 Rem Behavorial Disorder 338
      • 7.5 Somnolence diurne, voire accès narcoleptiforme 338
      • 7.6 Diagnostic et prise en charge 338
      • Chapitre 23 Chirurgie et anesthésie du patient parkinsonien341
      • 1 Aspect spécifique de la chirurgie du patient parkinsonien341
      • 2 Aspects spécifiques de l'anesthésie du patient parkinsonien342
      • 2.1 Les troubles de la déglutition 342
      • 2.2 Les signes neurovégétatifs 343
      • 2.3 En conclusion 343
      • 3 L'apomorphine et ses indications médicales344
      • 4 Les anesthésiques et le traitement du patient parkinsonien (Igal, 1999). Indications de l'apomorphine345
      • 5 Perfusion continue d'apomorphine en tous cas d'indisponibilité de la voie orale347
      • Chapitre 24 Le pharmacien hospitalier au service du patient parkinsonien. Vers le soin pharmaceutique transmural349
      • 1 Introduction349
      • 2 Matériels et méthodes352
      • 2.1 Pousse-seringues, pompes électroniques et pompes élastomériques 352
      • 2.1.1 Les pousse-seringues352
      • 2.1.2 Les pompes électroniques353
      • 2.1.3 Les pompes élastomériques354
      • 2.2 La compatibilité « solution / réservoir » 355
      • 2.2.1 Stabilité de la solution d'apomorphine en réservoir355
      • 2.2.2 Interactions éventuelles entre le conteneur et la solution d'apomorphine356
      • 2.2.3 Absence de particules de verre356
      • 2.2.4 Matériel disposable à usage unique356
      • 2.3 La production sécuritaire de réservoirs stériles 357
      • 3 Résultats357
      • 3.1 Quantités produites 357
      • 3.2 Patientèle 358
      • 3.3 Indices de satisfaction 358
      • 3.3.1 Fuites ou éclatements de pompes élastomérigues359
      • 3.3.2 Coloration noirâtre de la solution359
      • 3.3.3 Débit fluctuant des pompes élastomériques360
      • 3.3.4 Mauvaise utilisation du matériel360
      • 3.3.5 Apparition de réactions cutanées au site d'injection361
      • 4 Discussion361
      • 4.1 Fidélisation de la patientèle 361
      • 4.2 Projets de développement 362
      • 4.3 Vers une cohérence du remboursement 362
      • 5 Conclusion362
      • Chapitre 25 Formation complémentaire des soignants365
      • 1 Soigner ou traiter ? To care or to cure ?365
      • 2 Où apprendre le métier d'architecte en solutions ?365
      • 3 Une affection emblématique de l'ensemble des affections chroniques367
      • 3.1 Les spécificités de l'affection 367
      • 3.2 Les compétences des soignants 368
      • 4 Repenser la formation complémentaire des soignants entourant le patient parkinsonien369
      • 4.1 Disposer de lieux de discussion entre pairs 369
      • 4.2 Favoriser l'échange horizontal entre soignants 369
      • 4.3 La relation horizontale 370
      • 4.4 L'implication des paramédicaux 370
      • 4.5 La dimension émotionnelle 370
      • 4.6 La psychothérapie de soutien 371
      • Chapitre 26 Le suivi journalier : collaboration étroite entre le généraliste et le spécialiste373
      • 1 Introduction373
      • 2 Le stade du diagnostic et de début de l'affection374
      • 3 La phase d'état de la maladie de Parkinson376
      • 4 Le stade avancé377
      • 5 Le stade palliatif ou de déclin377
      • Chapitre 27 Accompagnement interactif et éducation du patient parkinsonien et de ses proches par la communication et les groupes d'entraide379
      • 1 La nécessité d'un accompagnement interactif dans la maladie de Parkinson379
      • 2 Intérêts de l'éducation du patient et des proches pour la qualité de vie du patient parkinsonien (Olanow, 2001)381
      • 3 Importance du temps consacré à la communication entre soignants et patients parkinsoniens382
      • 4 Collaboration avec les groupes d'entraide383
      • 4.1 Prendre le temps de la communication favorise efficacement la collaboration entre soignants et parkinsoniens ! 384
      • 4.2 Écouter pour mieux informer 384
      • 4.3 Éduquer pour mieux adapter le traitement 385
      • 4.4 À l'hôpital, se baser sur un plan de soins 385
      • 4.5 Créer le contact avec les associations de soutien et groupes d'entraide 386
      • Postface387
      • Annexes Exercices et conseils pour Parkinsonien389
      • Association de patients en Belgique et en Francophonie401
      • Bibliographie403
      • Webographie429
      • Index431
      • Liste des figures et des tableaux437

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 616.781 VAN

    Niveau 3 - Médecine