• Aide

Manager la génération Y avec les neurosciences

Livre

Résumé

Née au plus tôt en 1978 et au plus tard au milieu des années 1990, surnommée la génération "pourquoi" ou la "génération Peter Pan", la génération Y, qui a grandi avec les nouvelles technologies, est arrivée sur le marché du travail. Pour adapter les bonnes techniques de management, il est intéressant de savoir ce qui la caractérise, en faisant pour cela appel aux neurosciences.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2011
  • Notes
    • Bibliogr. p. 247-250. Index
    • Bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (VI-263 p.) : ill., graph., couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-212-54841-9
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Faire de la génération Y une richesse pour l'entreprise

      L'intégration en entreprise de collaborateurs appartenant à la génération Y (personnes nées entre 1978 et 1994) s'avère difficile et désoriente les managers. Les jeunes professionnels sont ainsi très souvent décrits comme peu travailleurs, peu soucieux de la hiérarchie, individualistes et sans attachement à l'égard de l'entreprise, etc. Si tel est le cas, s'il s'agit d'une génération « perdue pour le travail », alors le phénomène Y constitue un défi majeur pour les entreprises qui emploieront, selon l'Insee, 40 % d'Y dans 5 ans !

      ¤ Comment mieux comprendre les Y pour accroître leur motivation ?

      ¤ Comment développer leur savoir-être par une formation adaptée ?

      ¤ Comment améliorer leur encadrement pour renforcer leur attachement à l'entreprise ?

      Pour répondre à ces questions, le présent ouvrage propose une lecture approfondie des comportements de la jeune génération et une méthodologie pour mieux les intégrer dans l'entreprise. Plutôt que de proposer des solutions toutes faites face à des stéréotypes, ce livre invite tout d'abord à un voyage au coeur des neurosciences et propose ensuite des méthodes étayées scientifiquement pour :

      • Manager les Y ;
      • Organiser l'entreprise en tenant compte des évolutions socio-culturelles ;
      • Mesurer la performance économique du capital humain.

      Il en résulte une proposition de management général de l'entreprise en rupture avec les standards actuels. Les auteurs concluent notamment que l'entreprise « Y » doit avoir une organisation biologique et non mécaniste, permettant de réserver une large place au concept de responsabilité sociale.


  • Tables des matières
      • Manager la génération Y avec les neurosciences

      • Alan Fustec

      • Dominique Sappey-Marinier

      • Eyrolles

      • SommaireV
      • Avant-propos1
      • Introduction - Portrait d'une génération5
      • Définition de la génération Y5
      • Dans quel monde les Y ont-ils grandi ?5
      • Comment décrire les Y ?7
      • Les Y au travail9
      • Première analyse10
      • À quelles questions ce livre répond-il ?12
      • Partie I
        Mesurer l'impact économique du management des Y
      • Chapitre 1 - Comprendre ce qu'est le capital immatériel17
      • Petite leçon de finance17
      • Qu'y a-t-il exactement dans le capital immatériel ?19
      • Capital immatériel et capital humain20
      • Capital humain et management20
      • Chapitre 2 - Identifier les pertes de richesses liées à un mauvais management des Y23
      • Présentation d'un modèle de mesure de la performance du capital humain23
      • Présentation des variables de l'arbre23
      • Explication des variables de l'arbre24
      • Étude de cas27
      • Partie II
        Comprendre les comportements grâce aux neurosciences
      • Introduction - Une approche scientifique35
      • Un cerveau à 3 niveaux : homéostasie, apprentissage et cognition37
      • Chapitre 1 - Le système homéostatique39
      • Les grandes fonctions de ce système39
      • Neuroanatomie fonctionnelle du système limbique39
      • L'émotion au coeur du système limbique43
      • Qu'est-ce qu'une émotion ? 43
      • Nos comportements émotionnels 45
      • Nous ne sommes pas égaux devant l'émotion 47
      • Chapitre 2 - La mémoire49
      • Les grands composants de la mémoire49
      • La mémoire implicite 49
      • La mémoire explicite ou déclarative 52
      • Mémoire à court terme et à long terme53
      • La formation des souvenirs 53
      • Les apprentissages 56
      • Les capacités de la mémoire et ses limites59
      • La capacité de stockage 59
      • Des souvenirs interconnectés 60
      • Qu'est-ce que l'oubli ? 60
      • Le processus de remémoration 61
      • L'impermanence du souvenir 63
      • Émotions et mémorisation 63
      • Chapitre 3 - L'intelligence65
      • Les différentes formes d'intelligence65
      • La latéralisation des aptitudes frontales69
      • Le cerveau gauche 70
      • Le cerveau droit 70
      • Conscience ne veut pas dire intelligence71
      • Chapitre 4 - Le fonctionnement combiné de ces trois systèmes73
      • Nous passons le plus clair de notre temps sous pilote automatique73
      • L'émotion précède le sentiment et le déclenche74
      • Les émotions inopportunes75
      • Et l'inconscient dans tout cela ?78
      • Précision de vocabulaire pour la suite de l'ouvrage78
      • Chapitre 5 - Le développement personnel81
      • Tentative de définition de la sagesse81
      • L'éthique et sa biologie 82
      • La maîtrise des émotions 84
      • La connaissance et l'intelligence 85
      • Les trois composantes fondamentales de la sagesse 85
      • Le difficile chemin vers la sagesse (et le bien-être)86
      • En quoi ce chemin consiste-t-il ? 86
      • Étape 1 : identifier et comprendre 86
      • Étape 2 : mieux gérer et contrôler ses émotions 86
      • Étape 3 : cent fois sur le métier 92
      • Partie III
        Manager l'individu Y
      • Introduction - Centrons-nous sur l'individu97
      • Chapitre 1 - Motiver la génération Y99
      • Un carburant complexe99
      • Fondements biologiques de la motivation100
      • Approche empirique 100
      • Approche scientifique 103
      • En synthèse 107
      • Comment réussir à motiver les jeunes ?108
      • À la recherche de l'invariant motivationnel108
      • Satisfaire aux besoins homéostatiques de premier niveau 108
      • Réinventer la notion de métier 109
      • Développer la motivation empathique et éthique : donner du sens 114
      • Développer les motivations éthiques et émotionnelles en sortant du « chacun pour soi » 116
      • Pour une politique d'actionnariat salarié : une autre manière de sortir du « chacun pour soi » 119
      • Renforcer la motivation de découverte, la motivation émotionnelle d'estime de soi et la motivation préfrontale par... l'exigence 120
      • L'entretien annuel : temps fort de la gestion de la motivation 125
      • Entretenir la motivation émotionnelle par la gratification et la récompense 126
      • Entretenir la motivation émotionnelle par la bienveillance et un climat de bonne humeur 127
      • Au-delà du « tronc commun » motivationnel, prendre en compte les motivations individuelles128
      • On ne sait gérer que ce que l'on sait mesurer : réaliser un baromètre social131
      • Conclusion : motiver en 8 actions131
      • Chapitre 2 - Former les Y autrement133
      • La fin des cours magistraux133
      • Réapprendre à enseigner134
      • Inverser les priorités : la première priorité135
      • Apprendre à faire plus qu'à savoir137
      • Apprendre à être plus qu'à faire138
      • Apprendre à apprendre140
      • Composer avec les caractéristiques du cerveau141
      • La courbe de l'oubli et l'efficacité de la « piqûre de rappel » 142
      • On apprend pendant les pauses et pendant le sommeil 143
      • Donner toute leur place aux émotions 143
      • Faire usage des meilleures méthodes selon les circonstances144
      • Conclusion : il faut ouvrir de toute urgence de nouveaux chantiers pédagogiques147
      • Chapitre 3 - Développer le savoir-être dans l'entreprise Y149
      • Le savoir-être du collaborateur149
      • Le travail sur soi pour le bénéfice de tous 150
      • Développer l'estime de soi 150
      • Éviter de susciter chez les autres des états d'urgence par manque de recul ou par manque de tact 152
      • Sortir des stéréotypes désuets 156
      • Oser la coopération et la solidarité 164
      • L'art de diriger les Y : le talent du manager émotionnel165
      • Trouver son style 165
      • Cinq manières d'être essentielles 168
      • Partie IV
        Manager le tribu des Y
      • Introduction - Organiser l'entreprise et manager le groupe183
      • Chapitre 1 - Un siècle et demi de théorie des organisations185
      • Les écoles mécanistes (ou structuralistes)185
      • Les approches « biologiques »186
      • Chapitre 2 - Pourquoi l'approche mécaniste ne fonctionne-t-elle pas avec les Y ?189
      • Le non-respect des procédures, tare congénitale de l'organisation mécaniste189
      • Le « syndrome du Terminal » 189
      • Les limites du management par processus : analyse des causes et des effets 190
      • La paralysie décisionnelle dans l'organisation mécaniste194
      • Le modèle mécaniste est rejeté par les Y196
      • Le modèle de création de valeur pour l'actionnaire pousse à l'organisation mécaniste197
      • Chapitre 3 - Vers une organisation biologique199
      • Trois piliers de l'organisation mécaniste à conserver199
      • La structure 199
      • Les processus 200
      • Les projets 200
      • Du leadership et des valeurs201
      • Une entreprise faite d'organes203
      • Que contient l'ADN : agent de cohérence et de cohésion des organes ?204
      • La vision 204
      • La vocation 205
      • Les valeurs 205
      • D'autres constituants de l'ADN 208
      • Créer la communauté208
      • Cocréer l'ADN 209
      • Pratiquer l'auto-inoculation 209
      • Pas de recherche de clones, mais une vérification de compatibilité puis un travail d'intégration 210
      • En résumé, l'ADN partagé par la communauté des salariés c'est moins de contrôles, moins de procédures, plus de liberté et plus d'efficacité211
      • Inclure deux éléments phares de l'univers des Y dans l'organisation biologique pour le bénéfice de tous211
      • La première mutation concerne les notions de propriété et de valeur 212
      • La seconde concerne la communication et la circulation rapide de l'information 212
      • Chapitre 4 - Oser l'organisation biologique213
      • Quel résultat voulons-nous atteindre ?213
      • Organisation biologique et création de valeur215
      • Ne fermons pas les yeux sur les carences du modèle actuellement dominant 215
      • Les règles du jeu économique changent 217
      • Chapitre 5 - Manager le changement219
      • Changer ? Pour quoi faire ?219
      • Surtout ne pas changer sans raison220
      • Vivre le changement221
      • Conduire le changement224
      • Le volet mécaniste 224
      • Le volet individuel 225
      • Le volet collectif 226
      • La démarche de changement en sept points 229
      • Chapitre 6 - Responsabilité sociale et neurosciences233
      • Qu'est-ce que la RSE ? Pourquoi en parle-t-on de plus en plus ?233
      • Pourquoi parler de développement durable dans un livre sur le management des Y ? N'est-on pas hors sujet ?237
      • Le développement durable crée-t-il de la richesse ?239
      • Enrichir la RSE demain pour bonifier aussi le comportement des Y241
      • Conclusion - Wei-ji !245
      • Bibliographie247
      • Index251

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 658.3 FUS

    Niveau 3 - Gestion