• Aide

La démocratie participative au-delà de la proximité : le Poitou-Charentes et l'échelle régionale

Livre

Résumé

Cette étude propose de clarifier les contours de la démocratie participative en examinant les pratiques en cours et l'économie interne en Poitou-Charentes, la circonscription de Ségolène Royal. Les intervenants évoquent le budget participatif des lycées et les usages politiques de la démocratie participative mais aussi le rapport entre cette dernière et la dynamique régionale en Andalousie ou en Toscane.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2011
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (183 p.) : graph., couv. ill. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • Genre
  • ISBN
    • 978-2-7535-1448-5
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • La démocratie participative au-delà de la proximité

      La démocratie participative s'est beaucoup développée depuis quelques décennies. Or, les recherches se concentrent sur des expériences locales, principalement municipales. D'autres initiatives tentent pourtant de dépasser la proximité et d'influer plus profondément sur le système politique. L'échelon régional est de ce point de vue particulièrement novateur. Le Poitou-Charentes, en particulier, apparaît comme un laboratoire démocratique particulièrement inventif. Il permet de creuser des questions centrales : comment garantir à une telle échelle la participation du plus grand nombre, et notamment des exclus du système politique représentatif ? La démocratie participative est-elle condamnée à rester cantonnée à l'échelle micro-locale, la « grande politique » relevant des professionnels de la politique ?

      La tension entre taille et démocratie, toujours invoquée mais rarement étudiée, se trouve au coeur de ce livre. Plusieurs cas sont passés au crible. En Poitou-Charentes tout d'abord, le Budget Participatif des Lycées (l'une des expériences les plus radicales à ce jour en Europe, tant par le nombre de participants impliqué que par les enjeux financiers en discussion) et les dispositifs impliquant le tirage au sort (un moyen potentiel de faire émerger un public régional). D'autres dynamiques régionales sont étudiées dans une perspective comparative, en France, en Andalousie, en Toscane et dans la région Lazio. Enfin, les difficultés du passage du régional au national sont abordées à travers la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007.

      Julien Talpin est post-doctorant en science politique au Ceraps (CNRS/université Lille 2), et membre associé du CRESPPA/CSU. Il a récemment publié Schools of Democracy. How Ordinary Citizens (sometimes) become competent in participatory budgeting institutions, Londres, ECPR Press.

      Yves Sintomer est professeur de science politique, chercheur au CRESPPA (CNRS/université de Paris 8) et chercheur invité de l'Institut de sociologie à l'université de Neuchâtel. Il a récemment publié La démocratie participative. Histoire et généalogie, (avec M.H. Bacqué), Paris, La découverte.

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015
  • Disponible - 32.523 DEM

    Niveau 2 - Politique