• Aide

La poésie a mauvais genre

Livre

Résumé

Réflexions sur la complexité à définir la poésie comme un genre strictement clos. L'universitaire se fonde sur l'analyse de l'oeuvre de poètes modernes qui témoignent des franchissements : Guillaume Apollinaire, Rainer Maria Rilke, Christian Dotremont, etc. ©Electre 2016


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2016
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (219 p.) ; 19 x 14 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-7143-1163-4
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : La poésie n'est pas réductible à un genre. Elle excède les catégories et met à mal les définitions, tant elle n'a de cesse de « brûler l'enclos » (René Char) et d'aller « plus avant » (Paul Celan). Les essais réunis dans ce volume s'attardent sur quelques oeuvres modernes qui, à des titres divers, manifestent ces franchissements (Guillaume Apollinaire, Rainer Maria Rilke, Maurice Blanchot, Christian Dotremont...). Ils esquissent par ailleurs plusieurs portraits de poètes, en chiffonnier, en arlequin, ou en épistolier... Ils illustrent une pensée de la poésie comme parole soucieuse de la vie terrestre et qui interroge notre finitude. Ainsi conduisent-ils à reformuler la question d'une définition possible de la poésie.
  • Disponible - 840"19" MAUL.J 4 PO

    Niveau 3 - Langues et littératures