• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Résumé

Des contributions sociologiques sur le rapport à l'autre et la construction de soi, interrogeant le caractère plus ou moins fluide de l'identité. Elles analysent la perception des Noirs en France et l'euphémisation du racisme, le paradigme brésilien de la couleur de peau, le métissage en Nouvelle-Calédonie, la question du genre chez les Afrodescendants, la présence des femmes au café, etc. ©Electre 2018


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • impr. 2018
  • Notes
    • Textes issus d'un colloque international organisé les 17 et 18 novembre 2014 par le groupe de recherche Frontières identitaires et représentation de l'altérité (FIRA)
    • Notes bibliogr. Résumés en français et en anglais
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (236 p.) : ill. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 978-2-343-14539-6
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

      La question identitaire, qu'elle soit construction de sa propre identité, représentation de l'altérité ou vivre ensemble, est centrale et ce d'autant plus en cette période actuelle de multiplicité des identités et des conflits qui en découlent. Cet ouvrage se propose ainsi d'analyser les processus d'identification mis en tension dans les situations sociales d'hybridité et d'ambivalence caractérisant le contexte de crise de la modernité dans le monde contemporain. Certains remparts s'élèvent face à la fluidité des liens sociaux, autant dans la sphère privée que dans la sphère publique, notamment par un retour vers des valeurs plus traditionnelles, des cadres de référence identitaires plus solides et fortement hiérarchisés. L'un des objectifs centraux de cet ouvrage est d'approfondir la critique sociale des discours sous-tendant les appartenances, les processus de subjectivation et d'identification à caractère éminemment négociable et révocable. Nous questionnons, d'une part, les ambivalences singulières aux appartenances et aux besoins identitaires des acteurs sociaux et, d'autre part, la fluidité et l'affaiblissement des liens sociaux et du corps institutionnel au sein des sociétés modernes. Il s'agit alors d'examiner les modalités d'identification attachées à l'évolution du vivre ensemble et du lien indéfectible de dépendance entre l'individu et le collectif, en tant que socle fondateur de la vie commune.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 300.92 ALT

    Niveau 2 - Sociologie, démographie