• Aide

Où sont les bibliothèques françaises spoliées par les nazis ?

Livre

Résumé

Durant la Seconde Guerre mondiale, les forces nazies pillèrent de nombreuses bibliothèques, dont cinq millions de livres en France, appartenant à des exilés d'Europe centrale, à des intellectuels allemands réfugiés ou à des Juifs. Les chercheurs s'efforcent, cinquante ans plus tard, d'identifier ces documents. Les contributions de cet ouvrage s'intéressent au destin de ces documents spoliés. ©Electre 2019


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2019
  • Notes
    • Glossaire. Index. Bibliogr.
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (231 p.) : ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 978-2-37546-106-8
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Où sont les bibliothèques françaises spoliées par les nazis ?

      Durant la Seconde Guerre mondiale, les forces nazies se livrent à des pillages d'oeuvres d'art et de bibliothèques dans tous les pays occupés. Quelque 5 millions de livres sont saisis en France. Mûrement préparées, ces saisies s'abattent sur les bibliothèques des exilés d'Europe centrale, des intellectuels allemands réfugiés ou des bibliophiles juifs, puis, à partir de la mi-1942, sur celles des milliers de familles juives arrêtées et déportées, dont les livres sont abandonnés dans des lieux de stockage ou emportés en Allemagne après un incessant travail de triage. À la Libération, des opérations de localisation et de restitution sont mises en place en Europe occidentale, mais les vainqueurs soviétiques considèrent ces biens comme des « prises de guerre » légitimes. Dès 1950, ces opérations sont interrompues alors que des centaines des milliers de livres n'ont pas retrouvé leurs propriétaires.

      Après un oubli de plus de cinquante ans, chercheurs et bibliothécaires s'efforcent aujourd'hui d'identifier ces documents, qui se trouvent souvent dans des bibliothèques publiques d'Europe de l'Est, d'Allemagne et d'Autriche, mais parfois aussi dans des bibliothèques françaises. En mars 2017, un colloque international, organisé par le Centre Gabriel Naudé de l'Enssib avec le soutien de plusieurs institutions, posait cette question : « Où sont les bibliothèques spoliées par les nazis ? ». Les contributions rassemblées dans cet ouvrage s'attachent plus particulièrement à connaître le destin des documents spoliés en France.

      Conservatrice générale des bibliothèques, Martine Poulain a dirigé le service Études et recherche de la Bibliothèque publique d'information, le Bulletin des bibliothèques de France et la Bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art. Habilitée à diriger des recherches en sociologie, elle a publié plusieurs ouvrages sur la sociologie de la lecture et l'histoire des bibliothèques au XXe siècle. Dernier livre paru : Livres pillés, lectures surveillées. Les bibliothèques françaises sous l'Occupation (Gallimard Essais en 2008 et Folio en 2013).

  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • Electre
  • Disponible - 021(091) OUS

    Niveau 2 - Sciences de l'info et médias