• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

Naissance de l'idolÂtrie : image, identité, religion

Résumé

L'idolâtrie est un terme utilisé de façon péjorative pour désigner le culte des faux dieux et condamner ceux qui sont considérés comme des païens, des hérétiques ou des sauvages. Ses racines se trouvent dans les débats de l'Eglise sur la diversité des pratiques religieuses. Cette notion qui croise les peuples du Nouveau Monde et de l'Antiquité, marque l'émergence d'une science des religions.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2016
  • Notes
    • Bibliogr. p. 269-308. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 1 vol. (312 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 24 cm
  • Collections
  • Autre(s) édition(s)
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • ISBN
    • 978-2-87562-092-7
  • Indice
    • 291 Histoire comparée des religions
  • Quatrième de couverture
    • Comparatisme - Histoire - Anthropologie

      L'étude critique et scientifique des religions, conquise de haute lutte, se situe à la croisée des méthodes historique et anthropologique, et favorise le comparatisme. Placée sous la direction d'Annick Delfosse et de Vinciane Pirenne-Delforge, la collection « Religions » aborde les faits et phénomènes religieux dans leur diversité, en dehors de toute vision essentialiste, ce qu'évoquent à la fois le pluriel du nom et les trois termes qui le précisent.

      « Idolâtrie » est un terme dépréciatif qui sert à désigner les cultes des faux dieux en face d'un dieu considéré comme unique et véritable. Plongeant ses racines dans les réflexions antiques sur la religion des « autres », cette notion se trouve au coeur des débats qui, des Pères de l'Église aux explorateurs modernes, interrogent la diversité des cultes et des pratiques religieuses. Au fil des siècles, cette catégorie polémique a fabriqué l'altérité tout en reléguant l'« autre », le « païen », le « sauvage », l'« hérétique », l'« ignorant », du côté de l'erreur et de l'aberration. La notion d'idolâtrie condamne comme fausse la religion de l'« autre », voire lui refuse la qualité même de religion. Cette histoire, où les « sauvages » du Nouveau Monde rejoignent les peuples de l'Antiquité, annonce l'émergence d'une véritable science des religions.

      Ce livre retrace la naissance de «l'idolâtrie» au croisement des réflexions juives et grecques sur l'image, les origines de la culture et la diversité religieuse. Des débats grecs sur l'anthropomorphisme à la critique des « idoles » dans le judaïsme ancien, il explore les fondements antiques d'une histoire comparée des religions.


  • Origine de la notice:
    • Abes ;
    • FR-751131015
  • Disponible - 291 BAR

    Niveau 2 - Religions