• Aide

Relations entre l’estime de soi et l’état de santé « objectif » des aînés

Article

dans Bulletins et mémoires de la société d’anthropologie de Paris

Auteur(s) : Macia, Enguerran ; Boëtsch, Gilles ; Chapuis-Lucciani, Nicole


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2009-08-13
  • Notes
    • Malgré de nombreuses études portant sur l’évolution de l’estime de soi au cours de la vie, les relations entre estime de soi, vieillissement et santé restent en partie inexplorées, particulièrement dans la population française. L’objectif de cette étude est double : (1) évaluer les relations entre l’estime de soi et les variables sociodémographiques chez les aînés, notamment l’âge et (2) si, comme nous le supposons, l’avancée en âge est associée à une baisse d’estime de soi : tester le rôle de médiateur des maladies chroniques et des incapacités physiques sur la relation entre estime de soi et avancée en âge. Pour cela, 400 personnes âgées de 60 à 92 ans, aux états de santé fort différents, ont été interviewées individuellement à Marseille (durée moyenne : 1 h 30). Dans cet échantillon, l’âge, le lieu de résidence et la catégorie socioprofessionnelle sont associés à l’estime de soi. Si les maladies chroniques n’ont pas d’effet sur l’estime de soi, les incapacités physiques y sont fortement associées. Nos analyses ont permis de montrer que la relation entre estime de soi négative et avancée en âge n’est pas directe, mais « médiée » par les incapacités physiques. Par ailleurs, et sans cette fois dichotomiser l’estime de soi, une analyse en pistes causales nous a permis de montrer que les incapacités physiques et l’institutionnalisation jouent des rôles de médiateurs entre l’âge et l’estime de soi, considérée cette fois comme variable continue. Ces résultats sont discutés par le biais des activités sociales, mais également à travers les relations de pouvoir inhérentes à la survenue de la dépendance.
  • Langues
    • Français
  • Sujet(s)
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :