• Aide

La formation des adultes, lieu de recompositions ?

Revue numérique

  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2016-01-11
  • Notes
    • The development of the field of adult education both as a set of social practices and as a body of research about these practices is relatively recent. As a field of practice, it is quite common to agree that adult education begins where the initial training stops, that is to say, after the realization of a continuous course on school benches, high school or even college/university. This means that adult education essentially concerns people who have at least an initial social or professional experience and recognize it. As a research field, adult education has evolved rather naturally from the questions that are asked of practitioners of structured training and at least two research traditions: first, research in understanding, e.g. on the unique characteristics of adult learners (the difference with children / adolescents in the school system, etc.) and on the other hand, action research accompanying the definition of specific intervention methods with adults (does adult pedagogy exist?). In recent decades, new international (OECD), European (Bologna, 2000) and national (2004 laws and 2009 in particular) directions have put more emphasis on the “necessary” contribution of training to better economic efficiency and encouraged development of different training modalities: towards “tailor-made” courses, towards greater articulation between work situations and training situations, towards individualization and management of courses, towards modularization of the training offer, towards remote training, etc. In connection with these intentions and new practices arising therefrom, research in adult education tends to rely on new objects: alongside the first work on, for example, adult learners and intervention methods, we see a growing interest, at the same time and probably in a complementary manner, in the understanding of the relationship between evolution of work, evolution of organizations and evolution of forms of training, in the move from a training logic to a logic of professionalization, in relationships between activity and experience, between knowledge and skills, and so on. This special issue of the RFP is specifically intended to seize these new research themes, which have appeared in adult education, but which span adult education and initial training, by pitting them against one another to address them in their multiple facets. Le développement du champ de la formation des adultes à la fois comme ensemble de pratiques sociales et comme ensemble de recherches à propos de ces pratiques est relativement récent. Comme champ de pratiques, il est assez courant de convenir que la formation des adultes commence là où la formation initiale s’arrête, c’est-à-dire après la réalisation d’un parcours ininterrompu sur les bancs de l’école, du collège, du lycée voire de l’université. Cela signifie que la formation des adultes concerne pour l’essentiel des publics qui disposent au moins d’une première expérience sociale ou professionnelle et se la reconnaissent. Comme champ de recherche, la formation des adultes s’est assez naturellement déployée à partir des questions qui se sont posées aux praticiens de la formation structurant ainsi au moins deux traditions de recherche : d’une part, des recherches en compréhension portant par exemple sur les caractéristiques singulières des adultes en formation (par différence avec les enfants/adolescents du système scolaire…) et, d’autre part, des recherches-intervention accompagnant la définition des méthodes spécifiques d’intervention auprès des adultes (y a-t-il une pédagogie des adultes ?...). Depuis quelques décennies, des orientations nouvelles internationales (OCDE), européennes (Bologne en 2000) et nationales (lois de 2004 et 2009 notamment) insistent davantage sur la « nécessaire » contribution de la formation à une meilleure efficacité économique et incitent à mettre en place des modalités de formation différentes : vers le « sur mesure », vers une articulation plus grande entre situations de travail et situations de formation, vers l’individualisation et la gestion de parcours, vers la modularisation de l’offre de formation, vers la formation à distance… En lien avec ces intentions et les pratiques nouvelles qui en découlent, la recherche en formation des adultes a tendance à se déployer sur des objets nouveaux : à côté des premiers travaux portant par exemple sur l’adulte en formation et les méthodes d’intervention, on voit apparaître un intérêt grandissant à la fois, et de façon probablement complémentaire, pour la compréhension des rapports entre évolution du travail, évolution des organisations et évolution des formes de la formation, pour le passage d’une logique de formation à une logique de professionnalisation, pour les rapports entre activité et expérience, entre savoirs et compétences… Ce dossier de la RFP a précisément pour intention de se saisir de ces thèmes de recherche nouveaux, apparus en formation des adultes, mais largement transversaux à la formation des adultes et à la formation initiale, en les mettant en tension de manière à les aborder dans leurs multiples facettes.
  • Langues
    • Français
  • Droits
    • info:eu-repo/semantics/openAccess
  • Résultat de :