• Aide

Georges Rouquier : cinéaste, poète et paysan

Livre

  • Éditeur(s)
  • Date
    • 1993
  • Notes
    • Bibliogr. p. 310-314
    • Bibliogr. Glossaire des termes techniques
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 317 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. ; 30 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-905209-70-4
  • Indice
    • 791.24 Réalisateurs (Cinéma documentaire)
  • Quatrième de couverture
    • Cet ouvrage constitue la première étude et le premier livre sur ce cinéaste dont l'œuvre suscite un nouvel engouement. Avec Georges Rouquier, il n'est plus vraiment question de documentaires, mais de documents. Le cinéaste sait élargir le propos de départ - le métier - jusqu'à la vie, jusqu'à la vérité humaine. Il aime filmer ces gestes d'amour des artisans parce qu'il les filme avec amour, comme un artisan. Parti d'un simple objet, le film devient témoignage humain.

      L'œuvre de Rouquier est connue et reconnue dans le monde entier, et ce cinéaste est étudié dans de nombreuses universités aux Etats-Unis où Farrebique (réalisé en 1946, Grand Prix international de la critique à Cannes) a l'importance du Cuirassé Potemkine. Tous les réalisateurs américains tels Spielberg, Coppola ont vu Farrebique qu'ils considèrent comme un film événement et marquant une date dans l'histoire du cinéma. C'est d'ailleurs grâce, en partie, à des capitaux américains que Georges Rouquier réalise son rêve de donner une suite à Farrebique. Biquefarre recevra le Prix spécial au festival de Venise en 1983.

      Mais ces deux œuvres phares ne doivent pas occulter un parcours cinématographique riche de nombreux films de court ou long métrage. D'une grande richesse iconographique et reproduisant des documents inédits, ce livre est appelé à devenir un ouvrage de référence.


  • Origine de la notice:
    • FR-751131015 ;
    • BPI
  • Disponible - 791.24 ROU

    Niveau 3 - Cinéma documentaire