• Aide

Calculateurs parallèles, réseaux et systèmes répartis. 1 (2001) , Algorithmes itératifs parallèles et distribués

Livre

Résumé

Applications des algorithmes itératifs à la recherche des racines d'un polynôme, au rayonnement acoustique sous-marin, au problème de l'obstacle, à la propagation de l'endommagement en hyperélasticité, au partitionnement des matrices.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2001
  • Notes
    • Bibliogr.
    • Textes en français et en anglais
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 160 p. : ill. ; 24 x 16 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-7462-222-0
  • ISSN
    • 1260-3198
  • Indice
    • 510.1 Fondements des mathématiques, axiomatique, logique mathématique
  • Quatrième de couverture
    • Traité des sciences et techniques de l'information

      Le Traité des Sciences et Techniques de l'Information répond au besoin de constituer un fonds commun de connaissances dans les domaines où les technologies ont transformé la production, l'organisation et la diffusion de l'information. Agrégeant les disciplines traditionnelles comme la documentation et la bibliothéconomie, les sciences de l'information occupent un champ particulier où se rencontrent l'informatique et les sciences humaines et sociales. Elles permettent ainsi de croiser les approches technicistes avec celles de l'étude des processus d'information.

      Les ouvrages du Traité des Sciences et Techniques de l'Information analysent les différents aspects d'une discipline étendue et diverse : les contenus et leur gestion, l'information dans la société, la communication personne-système, les communications instrumentées entre individus ou entre groupes sociaux, la représentation, l'instrumentalisation et l'exploitation des connaissances. Ils abordent les technologies de base, les institutions, les grandes options méthodologiques et les savoir-faire.

      Chaque volume étudie aussi bien les aspects fondamentaux qu'expérimentaux. Une classification des différents chapitres contenus dans chacun, une bibliographie et un index détaillé orientent le lecteur vers ses points d'intérêt immédiats : celui-ci dispose ainsi d'un guide pour ses réflexions ou pour ses choix.


  • Tables des matières
      • Fractures, mutations, fragmentations de la diversité des cultures numériques

      • Alain Kiyindou

      • hermes Science

      • Lavoisier

      • Introduction
        Alain Kiyindou17
      • Première partie. Questionner la fracture numérique21
      • Chapitre 1. De la fracture numérique à la fragmentation numérique : plaidoyer pour une nouvelle approche
        Nathalie Pinede-Wojciechowski23
      • 1.1. Introduction23
      • 1.2. Fracture numérique : une notion en sursis ?24
      • 1.2.1. Fracture numérique, TIC et société de l'information24
      • 1.3. Une approche multidimensionnelle de la fracture numérique25
      • 1.3.1. Fracture d'ordre physique26
      • 1.3.2. Fractures d'ordre culturel et méthodologique27
      • 1.3.2.1. Fracture d'ordre social27
      • 1.4. Limites et paradoxes28
      • 1.4.1. Déterminisme technologique et rhétorique politique29
      • 1.4.2. Une vision dichotomique critiquable29
      • 1.5. Penser la fragmentation numérique31
      • 1.5.1. Fécondité de la notion de « fragment » dans le monde numérique31
      • 1.6. Plasticité et évolutivité d'une approche de type « fragmentation numérique »33
      • 1.7. Figures de la fragmentation numérique en contextes35
      • 1.7.1. Internet, pratiques et stratégies informationnelles : derrière les apparences35
      • 1.7.2. TIC et emploi : des fragmentations numériques « exemplaires »37
      • 1.7.2.1. TIC et recherche d'emploi37
      • 1.7.2.2. Usages des TIC dans la sphère professionnelle38
      • 1.7.3. Proposition d'un cadre méthodologique d'analyse39
      • 1.8. Conclusion41
      • 1.9. Bibliographie42
      • Chapitre 2. Pratiques informationnelles et fracture numérique
        Madjid Ihadjadene et Laurence Favier45
      • 2.1. Introduction45
      • 2.2. Fracture numérique et évolution des modèles d'évaluation internationale de la société de l'information46
      • 2.3. Pauvreté et comportement informationnel50
      • 2.3.1. Pratiques et modèles informationnels50
      • 2.3.2. Pauvreté et pratiques informationnelles51
      • 2.4. Pauvreté informationnelle et capital social53
      • 2.5. Conclusion55
      • 2.6. Bibliographie60
      • Chapitre 3. Réduction de la « fracture numérique » et développement en Afrique : une vision ethnocentrique et industrielle
        Thomas Guignard63
      • 3.1. Introduction63
      • 3.2. Le « développement » et le Tiers-monde : une vision ethnocentrique du monde64
      • 3.2.1. Tiers-monde et développement : une approche monolithique et linéaire64
      • 3.2.2. « Dictature » des chiffres et classement : une approche quantitative du développement66
      • 3.3. Fracture numérique et idéologie technique : la fascination au péril de la critique68
      • 3.3.1. Internet, une « révolution totale »68
      • 3.3.2. Le culte de la performance technique72
      • 3.3.3. La médiatisation de la « fracture numérique »73
      • 3.3.4. L'émergence d'une « e-civilisation »76
      • 3.4. La « réduction de la fracture numérique », un nouveau vecteur de l'impérialisme occidental78
      • 3.4.1. « La fracture numérique », une course à l'équipement78
      • 3.4.2. Une fracture, « deux mondes » : la connexion ou l'exclusion80
      • 3.5. La réduction de la « fracture numérique » : un projet industriel au bénéfice des multinationales occidentales81
      • 3.5.1. La réduction de la fracture numérique, un projet néolibéral82
      • 3.5.2. Réduction de la fracture numérique et développement : l'Occident comme destination finale85
      • 3.5.3. L'argument du « saut technologique »86
      • 3.5.4. Le rejet du post-développement et des processus d'internalisation : une vision linéaire87
      • 3.6. Bibliographie90
      • Deuxième partie. Des inégalités qui perdurent : terrains, territoires, appropriation, organisation du travail93
      • Chapitre 4. Usage, mésusage et non-utilisation des TIC : repenser la fracture numérique en entreprise
        Yanita Andonova95
      • 4.1. Introduction95
      • 4.2. L'usage des TIC à l'épreuve des métiers97
      • 4.2.1. Automatisation, informatisation, déqualification98
      • 4.2.2. Mutations sidérurgiques et nouvelles aptitudes de communication99
      • 4.3. Dispositif workflow pour la maîtrise postée : figure du mésusage100
      • 4.3.1. Culture d'atelier et appropriation des TIC101
      • 4.3.2. Contourner les TIC pour mieux se les approprier102
      • 4.3.2.1. Diabolisation des TIC102
      • 4.3.2.2. Contournement des dispositifs de communication médiatisée103
      • 4.4. Forum-métier pour les chercheurs : figure de la non-utilisation104
      • 4.4.1. Culture professionnelle des chercheurs et parfaite maîtrise des TIC104
      • 4.4.2. Individualisme et communauté en ligne105
      • 4.4.3. Bien maîtriser les TIC et refuser de collaborer à distance106
      • 4.4.3.1. Idéalisation des TIC106
      • 4.4.3.2. Valorisation institutionnelle et acharnement thérapeutique107
      • 4.5. Conclusion108
      • 4.6. Bibliographie109
      • Chapitre 5. Appropriation des TIC dans les entreprises maliennes. Dispositifs normatifs et évolutions des formes organisationnelles
        Aurélie Laborde113
      • 5.1. Introduction113
      • 5.2. Le Mali : un pays pauvre et enclavé, une diffusion géographique et sociale très inégale des TIC116
      • 5.2.1. Contexte économique116
      • 5.3. Diffusion des TIC117
      • 5.4. Implantation et usages des TIC dans les organisations maliennes118
      • 5.4.1. Hétérogénéité des usages et formes organisationnelles119
      • 5.5. Cultures organisationnelles maliennes et dispositifs numériques de gestion et de communication des entreprises121
      • 5.5.1. Evolution des modèles organisationnels occidentaux : adaptabilité des individus et suivi des procédures121
      • 5.5.2. Modèles traditionnels de management et de gestion des entreprises au Mali122
      • 5.6. Mutations organisationnelles et développement des TIC125
      • 5.7. Bibliographie127
      • Chapitre 6. Développer une perspective « micro » dans l'étude de la fracture numérique. Le cas des nouvelles formes d'organisation du travail comme sources de fractures internes
        Laurent Taskin129
      • 6.1. Introduction129
      • 6.2. Le télétravail, objet multiforme130
      • 6.3. Le télétravail dans la fonction publique belge, études de cas133
      • 6.3.1. Ecomin133
      • 6.3.1.1. Contexte133
      • 6.3.1.2. Télétravail : vers un management de la performance ?134
      • 6.3.2. Humin138
      • 6.3.2.1. Télétravail : vers la responsabilisation des agents ?138
      • 6.3.2.2. Transformation de la relation d'emploi139
      • 6.4. Radioscopie d'une fracture interne141
      • 6.5. Conclusion144
      • 6.6. Bibliographie145
      • Chapitre 7. Diffusion des TIC dans l'espace méditerranéen une explication géographique
        Raouchen Methamem et Hatem M'henni149
      • 7.1. Introduction149
      • 7.2. Fracture numérique régionale : un état des lieux (2005)151
      • 7.3. Auto-corrélation spatiale globale, les statistiques de Moran et de Geary153
      • 7.4. Fracture numérique géographique : une analyse dynamique159
      • 7.5. Fracture numérique et association spatiale162
      • 7.6. Conclusion167
      • 7.7. Bibliographie168
      • Troisième partie. Dispositif et pratiques émergents : émergence, alternative, société civile171
      • Chapitre 8. Fracture numérique, fracture sociale, fracture paradigmatique
        Daniel Pimienta173
      • 8.1. Introduction174
      • 8.2. Une question d'approche174
      • 8.3. Antécédents175
      • 8.4. Une question d'investissement177
      • 8.4.1. Définitions177
      • 8.4.2. Une question d'investissement - Loi de Pimienta180
      • 8.4.3. Trois approches - Trois chemins181
      • 8.4.3.1. TIC pour TIC : les TIC comme finalité181
      • 8.4.3.2. TIC pour le développement : les TIC comme outil au service du développement181
      • 8.4.3.3. TIC pour le développement humain : les TIC pour catalyser/faciliter le changement de paradigme182
      • 8.5. Une vision de processus de la fracture numérique184
      • 8.6. Une grille méthodologique190
      • 8.7. Conclusion191
      • 8.8. Bibliographie192
      • Chapitre 9. Ressources ouvertes, construction coopérative de la connaissance et fracture numérique, le cas de l'encyclopédie en ligne Wikipédia
        Hélène Bourdeloie195
      • 9.1. Introduction195
      • 9.2. Usage et possession de capitaux197
      • 9.2.1. Usages des TIC et reproduction sociale197
      • 9.2.2. Wikipédia : un objet culturel contestable198
      • 9.2.3. Les pré-requis à l'appropriation de Wikipédia198
      • 9.3. Les principes sous-jacents à l'encyclopédie en ligne Wikipédia199
      • 9.3.1. Un projet antiélitiste sous le feu des critiques199
      • 9.3.2. La tension entre un modèle éditorial horizontal et un modèle traditionnel pyramidal201
      • 9.4. Contributeurs et lecteurs : des usages sous l'emprise de la hiérarchie des valeurs203
      • 9.4.1. Popularité de l'encyclopédie en ligne Wikipédia203
      • 9.4.2. A propos des usages participatifs206
      • 9.4.3. Niveaux d'usages207
      • 9.5. Les usagers ordinaires209
      • 9.5.1. Différentes catégories de profils209
      • 9.5.1.1. Les « traditionnalistes »212
      • 9.5.1.2. Les « opportunistes »212
      • 9.5.1.3. Usagers intensifs, regards distanciés et critiques214
      • 9.5.1.4. Usagers studieux et lecture au premier degré215
      • 9.5.2. Hérésie, relativisme et éclectisme217
      • 9.5.2.1. Usages « hérétiques »217
      • 9.5.2.2. Relativisme et éclectisme219
      • 9.6. Désenclavement du savoir et fracture dans la construction coopérative des connaissances220
      • 9.7. Bibliographie222
      • Chapitre 10. Fracture numérique, droits de propriété intellectuelle et économie numérique : la voie étroite de l'inclusion digitale
        Alain Herscovici225
      • 10.1. Introduction225
      • 10.2. Economie des réseaux, externalités et utilité sociale : une première approche227
      • 10.2.1. L'économie des réseaux : l'analyse traditionnelle227
      • 10.2.2. Création des marchés et utilité sociale229
      • 10.2.2.1. Le financement de la consommation initiale229
      • 10.2.2.2. Les différentes phases de développement du réseau230
      • 10.3. Spécificités des biens et des services et modalités de gouvernance : vers des formes hybrides de gouvernance ?231
      • 10.3.1. Spécificité des actifs et coûts de transaction231
      • 10.3.1.1. Les modalités de gouvernance232
      • 10.4. Les nouvelles modalités de la concurrence233
      • 10.4.1. Concurrence et externalités233
      • 10.4.1.1. Une internalisation généralisée des externalités de réseau233
      • 10.4.1.2. Les combinatoires concurrentielles234
      • 10.4.2. Nature des subventions aux consommateurs et bien-être social : l'exemple de la téléphonie mobile235
      • 10.4.3. La modification de la nature économique des biens et des services237
      • 10.4.3.1. Biens publics et logique de marché237
      • 10.4.3.2. Biens d'expérience et système de prix238
      • 10.5. Modalités d'appropriation sociale et DPI : les différentes dimensions de la fracture numérique240
      • 10.5.1. La problématique du gratuit : économie solidaire ou nouvelles stratégies économiques ?240
      • 10.5.2. La nature des marchés : une analyse institutionnaliste241
      • 10.5.3. DPI et intérêt collectif : quelques éléments d'analyse244
      • 10.5.3.1. Vers une désindustrialisation de la culture244
      • 10.5.3.2. Economie numérique et DPI246
      • 10.5.3.3. DPI, institution et fracture digitale : les fondements théoriques247
      • 10.6. Conclusion249
      • 10.7. Bibliographie250
      • Conclusion
        Alain Kiyindou253
      • Index257

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 510.1 RES

    Niveau 2 - Sciences