• Aide

Un voyant prodigieux : Alexis Didier (1826-1886)

Livre

Résumé

Une étude sur un célèbre voyant du XIXe siècle qui, dès l'âge de 16 ans, présentait des dons de clairvoyance magnétique et offrait ses talents jusque dans les salons de l'aristocratie. Propose une nouvelle manière de comprendre les phénomènes magnétiques et de voyance.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2003
  • Notes
    • Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 485 p. : couv. ill. ; 21 cm
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-84671-050-3
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • En 1842, Alexis Didier, à peine âgé de 16 ans, commence à stupéfier ses contemporains par ses dons de clairvoyant magnétique : on vient déjà de Londres pour consulter le jeune prodige. Il concentre sur sa personne tous les dons que l'on attribue aux somnambules magnétiques : diagnostic médical, perception des pensées d'autrui, vision à distance ou à travers des corps opaques, lecture dans des livres fermés, perception épigastrique, etc. Sa renommée se répand dans les salons de l'aristocratie. Pendant quinze ans, il va ainsi régulièrement s'efforcer de faire la preuve de ses dons présumés, déclenchant polémiques et fascination. Alexis est une sorte de héros balzacien. Il incarne une figure nouvelle : celle du «héros magnétique». Il se croit investi d'une mission et veut prouver par des moyens expérimentaux l'immortalité de l'âme. Il se dépense tant dans cette tâche qu'il y ruine sa santé fragile, se retirant à l'âge de 30 ans.

      Paradoxalement, le plus célèbre des voyants du XIXe siècle n'avait jamais fait l'objet d'une étude approfondie, malgré la vogue actuelle d'ouvrages sur la voyance. Ce livre propose une nouvelle manière de comprendre et de rendre compte des phénomènes magnétiques et de voyance qui intriguent tant le public.

      Bertrand Méheust est philosophe et spécialiste du magnétisme et de la voyance.

  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 196.2 MEH

    Niveau 2 - Religions