• Aide

La fin de l'humanité

Livre

Résumé

Pour C. Godin, il ne faut pas parler d'une disparition de l'humanité, de surpopulation, de catastrophe ou d'apocalypse, mais d'une extinction irréversible : désintérêt et désinvestissement de soi font que l'Homme n'aura dans quelques siècles plus de volonté de continuer.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2003
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 229 p. ; 20 x 14 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-87673-368-4
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • L'humanité n'est pas immortelle. Mais cette mort, assassinat ou suicide, nous continuons à tort de la penser sur le mode catastrophique. La Fin de l'humanité montre pourquoi l'apocalypse n'est pas notre destin le plus probable, pourquoi notre destin le plus probable qui pourrait survenir d'ici trois ou quatre siècles - c'est-à-dire demain, à l'échelle de l'Histoire - est l'extinction pure et simple par désintérêt de soi, par désinvestissement de soi. Les prophètes et crieurs d'apocalypse qui brandissaient il y a trente ans les foudres de la surpopulation se seront massivement et frontalement trompés. L'humanité vieillit et elle s'acheminera doucement vers la mort, parce qu'elle n'aura plus la volonté de continuer, tout simplement.

      Cet essai philosophique, qui traite de questions que les philosophes négligent presque toujours (comme si l'existence de l'humanité allait de soi !) et qui sont presque toujours biaisées à cause des préjugés et a priori idéologiques, ne milite pour aucune cause. Le processus enclenché est irréversible et il concerne désormais l'humanité tout entière.

      Tel est le destin terminal de l'homme.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 139 GOD

    Niveau 2 - Philosophie