• Aide

Le travail des femmes : axes d'émancipation

Livre

Résumé

Depuis les années 80, le travail des femmes est devenu la norme en Europe ; le phénomène le plus marquant de cette transformation est la participation accrue des mères de famille dans le monde du travail. On est cependant loin de l'égalité dans ce domaine. Explore différentes voies susceptibles de contribuer à l'émancipation des femmes dans le monde du travail.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 287 p. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-7475-5765-0
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • LE TRAVAIL DES FEMMES
      AXES D'ÉMANCIPATION

      Depuis un siècle, la vie des femmes a bien changé. Les femmes ont investi des domaines d'activité jusqu'alors « réservés » aux hommes : architectes, avocates ingénieures, professeures, mais aussi secrétaires, infirmières, ouvrières, etc. Elles ont conquis le droit d'avoir une vie privée. La révolution industrielle, en s'appuyant sur le travail salarié, a donné une impulsion décisive à l'émancipation féminine : droits civiques, droit à l'éducation, maîtrise du corps, droit de disposer de son salaire... Mais, la crise actuelle et des habitudes séculaires ont fait renaître interrogations et désillusions : les femmes représentent la plus grande partie des chômeurs, des salariés à temps partiel subi, des emplois moins qualifiés, alors qu'elles constituent la majorité des diplômés. En dépit de progrès sociaux accomplis, la vie de la femme se résume toujours à un choix, à un arbitrage entre vie professionnelle et vie familiale, entre carrière et procréation.
      Dans la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges (1791) soulignait avec justesse que la femme a le droit de monter sur l'échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune. Les choses ont-elles vraiment changé ?
      Les textes réunis dans ce volume sont le résultat de travaux d'économistes, de sociologues, d'historiens, d'anthropologues, de juristes... Il donnent par petites touches un aperçu global de la situation des femmes aujourd'hui en différents points du monde et aspects ; travail, consommation, famille, syndicalisme, politique, études, recherche...

      Brigitte LESTRADE, professeur de lettres, est vice-présidente de l'Université de Cergy-Pontoise. Sophie BOUTILLIER est économiste et sociologue. Elle dirige l'équipe « Travail et capital » du Laboratoire Redéploiement industriel et Innovation de l'université du Littoral Côte d'Opale. Toute deux ont coordonné en 2000 aux éditions l'Harmattan, Les mutations du travail en Europe.

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 300.1 TRA

    Niveau 2 - Sociologie, démographie