• Aide

Lucien Cuenot : l'intuition naturaliste

Résumé

Ce livre restitue une image complète, du biologiste influent que fut Lucien Cuénot (1866-1951), premier et unique Français à adopter la théorie d'Auguste Weismann dans les années 1890. Reçu à l'Académie des sciences en 1931, L. Cuénot créa en outre, en 1933, le musée de zoologie de Nancy.


Couverture
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Notes
    • Lexique. Bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 364 p. : ill. ; 24 x 16 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-7475-6153-4
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : Cette étude, basée sur la découverte d'archives inédites, fait revivre un des derniers grands naturalistes français du XXe siècle, Lucien Cuénot (1866-1951). L'analyse de l'oeuvre scientifique, à la lumière des apports de la biologie contemporaine, offre un éclairage nouveau sur les raisons complexes de son éclipse imméritée. Il fut le premier biologiste français à adopter d'emblée le néo-darwinisme, dans une France lamarckiste, hostile au courant darwinien anglo-saxon. Forte personnalité, libre penseur, grande figure de la vie scientifique et universitaire française, Lucien Cuénot fut l'un des pionniers de la génétique à l'échelle internationale en participant à la redécouverte des lois de Mendel chez la souris en 1902. Mais ce naturaliste refusa d'adhérer pleinement à la théorie synthétique de l'évolution telle qu'elle fut élaborée dans les pays anglo-saxons au cours des années 1940 : taxé trop vite de finaliste, il fut aussitôt occulté après sa disparition. Cet ouvrage montre que pourtant la pensée évolutionniste de Lucien Cuénot, fondée sur l'intuition naturaliste, prend désormais tout son sens. Reçu à l'Académie des sciences en 1931, il créa en outre, en 1933, le musée de zoologie de Nancy.
  • Disponible - 574(091) CHO

    Niveau 2 - Sciences