• Aide

Le capitalisme clandestin : l'illusoire régulation des places offshore

Livre

Résumé

Les pratiques liées aux ressources offertes par les places offshore sont structurellement liées au fonctionnement du commerce et de la finance internationale. C'est pourquoi les régulations restent molles : non seulement il n'est pas question d'interdire les opérations avec les places suspectes, mais les efforts de normalisation permettent leur insertion dans les circuits d'échange officiels.


  • Autre(s) auteur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Notes
    • Notes bibliogr. Index
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 262 p. ; 23 cm
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-7071-4143-7
  • Indice
    • 333 Économie monétaire et financière
  • Quatrième de couverture
    • LE CAPITALISME CLANDESTIN

      L'illusoire régulation des places offshore

      L'économie capitaliste a trouvé ses « moutons noirs », ces paradis fiscaux et financiers qui sapent la confiance des investisseurs et déstabilisent le libre marché. Une série de scandales politico-financiers a révélé les effets pervers de la mobilité croissante des flux financiers, les usages délictueux et opaques des circuits bancaires, en particulier ceux donnant accès aux places offshore. Des organismes internationaux (OCDE, FMI, GAFI, etc.) ont commencé à produire une expertise et à stigmatiser certaines d'entre elles, accusées de participer à l'« économie du crime », voire au « terrorisme ». Qu'en est-il précisément?
      Thierry Godefroy et Pierre Lascoumes analysent les origines de cette mobilisation politique soudaine et la fonction de bouc émissaire que l'on fait tenir aux places offshore.
      Ce livre ambitieux et informé montre que les pratiques liées aux ressources offertes par les places offshore sont structurellement liées au fonctionnement du commerce et de la finance internationale. C'est pourquoi les régulations restent molles : au-delà des propos d'estrade, non seulement il n'est pas question d'interdire les opérations avec les places suspectes, mais les appels unanimes à la transparence qui les concernent permettent finalement leur insertion dans les circuits d'échange officiels au faible prix de la stigmatisation de quelques réfractaires.

      Thierry Godefroy, économiste, est chercheur au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les Institutions pénales (CESDIP-CNRS).

      Pierre Lascoumes est sociologue et juriste, directeur de recherche au Centre d'étude de la vie politique française (CEVIPOF-CNRS). Il travaille sur l'analyse des politiques publiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels, Agir dans un monde incertain (avec Michel Callon et Yannick Barthe, Le Seuil, 2001), Amours égales ? (avec Daniel Borrillo, La Découverte, 2002).

  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 333 GOD

    Niveau 3 - Economie