• Aide

Philosophie et pouvoir politique en Afrique : la théorie inflexionnelle

Livre

Résumé

Etude sur la relation entre philosophie et pouvoir politique en Afrique, dans le but d'éclairer les fondements des gouvernements africains. L'auteur analyse le degré de conscience politique de la philosophie africaine, l'éthique et la politique dans la philosophie africaine contemporaine ou les systèmes et discours d'éducation éthico-politique.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2004
  • Notes
    • Bibliogr. p. 283-300
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 303 p. ; 22 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-7475-7223-4
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Philosophie et pouvoir politique sont deux nationalités intimes, vivant dans un régime spécifique de mariage généralement conflictuel, et très souvent de séparation de corps perpétuel. Il est utile d'en étudier les modulations et les pulsions, dans le contexte particulier de l'Afrique. Plus spécialement il est indispensable, au-delà de la colonisation politique et culturelle, de rendre compte des regards réciproques du savant et du praticien, du philosophe et du politique en situation postcoloniale. Ce faisant, on arrive à mesurer ou, tout au moins, à imaginer le genre comme le degré de pouvoir que le philosophique exerce sur le politique, et le politique sur le philosophique. Il apparaît, absolument, que pour accomplir sa prétention au pouvoir, accroître sa capacité d'inflexion du politique et de la société, la philosophie est obligée de maximiser ses propres voies de pouvoir théorique, pratique et idéologique. Ainsi, il devient inévitable de rechercher les conditions de possibilité d'une telle philosophie à pouvoir d'inflexion maximale sur les consciences et les modes de gouvernement des hommes et des sociétés. En posant le politique comme objet de pensée préférentiel et, de ce fait, en redéfinissant le mode de regards mutuels des pouvoirs, philosophique et politique, une manière spécifique de philosopher radicalement marquée par l'angoisse et le souci d'un plus grand pouvoir sur le réel, en particulier sur le mode de gouvernement politique en Afrique et ailleurs.

      P. Ngoma-Binda est né à Kai-Mbumba, dans le Mayombe, en République Démocratique du Congo. Professeur Ordinaire à l'Université de Kinshasa. Fondateur et Directeur Général de l'Institut de Formation et d'Études Politiques (Ifep). Ancien boursier de la Fondation Alexander von Humboldt (Allemagne), de la Chaire Hoover d'Éthique Économique et Sociale de l'Université de Louvain (Belgique) et de la Hubert H. Humphrey Fellowship à l'Université du Maryland, College Park (États-Unis). Il a publié de nombreux livres. Aux Éditions L'Harmattan il a récemment sorti: Une démocratie libérale communautaire pour la RDC et l'Afrique (2001). E-mail: pubinda@yahoo.fr

  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 328(6) NGO

    Niveau 2 - Politique