• Aide

Triksta : un écrivain blanc chez les rappeurs de la Nouvelle-Orléans

Livre

Résumé

A soixante ans, l'auteur plonge la tête la première dans le monde du rap de La Nouvelle-Orléans. Il découvre un monde où le sexe, la drogue, l'argent et les armes occupent une place centrale. Mais surtout, le bounce au rythme frénétique qui fait danser jusqu'aux heures du petit matin. Portrait de celles et de ceux qui ont inventé cette musique.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • DL 2006
  • Langues
    • Français
    • , traduit de : Anglais
  • Description matérielle
    • 1 vol. (369 p.) : couv. ill. en coul. ; 21 cm
  • Titre(s) en relation
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-87929-534-3
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • «Pendant quelque temps, j'ai été cette figure ridicule : le Blanc entiché de tout ce qui était noir. Je ne me suis jamais lancé dans les poignées de main soul, je n'ai jamais porté de tunique africaine, mais je désirais à coup sûr être bien vu par les frères et les soeurs.»

      À soixante ans, Nik Cohn - ce «Juif sud-africain allemand russe anglo-irlandais» - plonge tête la première dans les courants violents du hip-hop, à la Nouvelle-Orléans. Il découvre un monde où le sexe, la drogue, l'argent et les armes occupent une place centrale. Mais le plus important, c'est la musique, ce bounce au rythme frénétique qui fait danser jusqu'aux petites heures du matin. En racontant l'histoire de ceux et celles qui ont inventé cette musique, Nik Cohn fait le portrait d'une ville sordide et splendide, unique en son genre : la Nouvelle-Orléans d'avant l'ouragan Katrina.


  • Origine de la notice:
    • BNF
  • Disponible - 780.639 COH

    Niveau 3 - Musiques et documents parlés