• Aide
  • Eurêkoi Eurêkoi

Livre

Le bon grain et l'ivraie : la sélection des migrants en Occident, 1880-1939

Résumé

Ensemble de contributions qui montrent dans une première partie que l'idée d'immigration choisie n'est pas nouvelle puisqu'elle fut élaborée par l'Allemagne, le Brésil, les Etats-Unis ou l'Australie dès la fin du XIXe siècle. Dans la seconde partie, c'est la politique française dans les années 1930 en matière d'immigration qui est l'objet de l'analyse.


  • Contributeur(s)
  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2006
  • Notes
    • Réunit les textes de travaux présentés entre 1997 et 1999 à l' École normale supérieure au cours d'un séminaire d'histoire sociale de l'immigration
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 168 p. ; 30 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • Epoque
  • Lieu
  • ISBN
    • 2-916063-26-9
  • Indice
  • Quatrième de couverture
    • Immigration choisie et chasse au clandestin : ni ces débats ni ces idées ne sont neufs.

      Pour quelles raisons, de la fin du XIXe siècle au seuil de la seconde guerre mondiale, les pays occidentaux ont-ils élaboré des politiques de sélection de leurs migrants ?

      Cette analyse met en relief la singularité de la France des années trente qui, confrontée à la crise, a elle aussi cherché à distinguer les immigrés désirables de ceux qui ne l'étaient pas. Position singulère, car l'application des textes officiels, visant ainsi à «diminuer le nombre des travailleurs», dépendait en grande partie des fonctionnaires, entrepreneurs ou immigrés eux-mêmes.

      Grâce à des études précises portant sur la France, l'Allemagne, les États-Unis, le Brésil ou l'Australie, Le bon grain et l'ivraie nous donne les clefs pour comprendre quels choix ont présidé à la sélection des migrants jusqu'en 1939.


  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Disponible - 300.75(091) BON

    Niveau 2 - Sociologie, démographie