• Aide

On n'enchaîne pas les volcans : essais

Livre

Résumé

A. Le Brun a choisi de réunir les textes de quatre conférences qui viennent préciser son regard sur Sade, qu'elle étudie à la lumière de la passion folle qu'il vouait au théâtre, démontrant, en particulier, qu'il a utilisé toutes les ressources de la théâtralité pour mettre la philosophie dans le boudoir, alors que tout le monde fait l'inverse.


  • Éditeur(s)
  • Date
    • 2006
  • Langues
    • Français
  • Description matérielle
    • 172 p. : ill. ; 21 cm
  • Collections
  • Sujet(s)
  • ISBN
    • 2-07-077131-8
  • Indice
  • Origine de la notice:
    • Electre
  • Quatrième de couverture
    • Presentation : «Sade n'est pas plus un philosophe de la nature qu'un philosophe de la négation, comme on continue de le prétendre. De toute manière, il n'est sûrement pas un philosophe, parce que fondamentalement sa démarche n'a rien de conceptuel. Reste que s'il reconnaît la nature comme certains de ses contemporains philosophes, c'est sans doute pour la nier. Mais s'il la nie, c'est autant pour la défier que pour la , à tous les sens du terme. Et s'il la double, c'est sûrement moins afin de tout nier qu'afin d'ouvrir un espace inconcevable avant lui, à peine concevable après lui, un espace mental débarrassé non seulement de l'idée de Dieu mais aussi de ce qui toujours revient nourrir la religiosité sous toutes ses formes, pour occulter l'infini qui nous hante. Espace d'une béance première, de laquelle tout peut surgir mais que rien ne peut colmater ni réduire. Et surtout pas concept ou logique, celle-ci serait-elle oblique, transversale ou perverse. J'ai déjà dit combien il fallait être redevable à Sade, non pas de nous donner des idées, mais de nous en enlever, de nous défaire de tout ce qui sert à nous tromper sur ce que nous sommes.»
  • Disponible - 840"17" SADE 5 LE

    Niveau 3 - Langues et littératures